mercredi 29 janvier 2020
Accueil / A la une / Marc Del Grande, ex-commandant de compagnie de Gendarmerie en Guyane, revient comme préfet!
Marc del Grande
Le préfet Del Grande lors de sa prise de fonctions (Photo Facebook Préfecture de la Guyane)

Marc Del Grande, ex-commandant de compagnie de Gendarmerie en Guyane, revient comme préfet!

Le nouveau préfet de Guyane, Marc del Grande connaît bien ce territoire ultramarin. Et pour cause, ancien officier de Gendarmerie, il a commandé la compagnie de Saint-Laurent-du-Maroni! Un très beau parcours pour ce saint cyrien décoré de la croix de la Valeur militaire. Il succède à un autre ancien militaire et saint cyrien, Patrice Faure, nommé préfet du Morbihan.

Servir dans un département comme gendarme et y revenir moins de 20 ans plus tard comme préfet, ce n’est pas courant! Et ce d’autant que les préfets anciens gendarmes se comptent sur les doigts d’une main!

Lire aussi sur L’EssorJacques Witkowski, nouveau préfet de l’Hérault est un ancien officier de Gendarmerie

C’est ce que vient de vivre Marc del Grande, promu préfet en Conseil des ministres et nommé dans la foulée en Guyane début août. Il était sous-préfet, secrétaire général de la préfecture du Pas-de-Calais jusqu’en juin.

La presse locale n’a pas manqué de relever que  le nouveau préfet connaissait déjà le territoire guyanais en tant qu’ancien commandant de la compagnie de Saint-Laurent-du-Maroni de 1999 à 2001.

Une cérémonie solennelle, empreinte d’émotion pour Marc Del Grande qui revient en Guyane 20 ans après avoir été commandant de la compagnie de gendarmerie départementale de Saint-Laurent du Maroni de janvier 1999 à juin 2001” écrit notamment La 1ère France TV Info.

A peine arrivé,  Marc Del Grande a rendu hommage aux trois militaires décédés dans un puits d’orpaillage clandestin. Il a rencontré le nouveau patron des gendarmes, le général Stéphane Bras, celui de la Police, le commissaire divisionnaire Thierry Guiguet-Doron. Il a aussi retrouvé la Gendarmerie en participant à la cérémonie de sortie des nouveaux gendarmes adjoints volontaires.

Le lendemain de son arrivée, il a aussi été invité sur le plateau de la TV locale où la présentatrice, en rappelant son passé, lui demandé de but en blanc si la “Guyane avait besoin d’un flic”..

Des débuts dans l’arme du Train

Âgé de 54 ans, le préfet Del Grande a débuté sa carrière dans l’armée de Terre après sa formation à Saint-Cyr. Après sa spécialisation à Tours à l’école d’application du train, il a commandé de 1990 à 1992 un peloton de circulation routière au 601ème Régiment de circulation routière (RCR) d’Achern ( Allemagne). Pendant ce temps de commandement, il a servi de juin à décembre 1992 comme observateur militaire des Nations-Unies au Cambodge dans la région d’Angkor tenue par les Khmers.

Il a ensuite été instructeur au IVème bataillon de l’école spéciale militaire de Saint-Cyr (1993-1995) avant d’intégrer la Gendarmerie par le biais du concours des capitaines. À sa sortie de l’EOGN, en 1996, il a commandé l’escadron de gendarmerie mobile 25/7 de Saint-Étienne-lès-Remiremont (Vosges), spécialisé “montagne”. Puis il a donc pris la tête de la compagnie de Saint-Laurent-du-Maroni avant de rejoindre en 2001 le bureau Défense de la Direction générale. En 2003, le chef d’escadron Del Grande a été détaché dans la préfectorale comme directeur de cabinet du préfet de la Haute Savoie. A cette époque, le commandant de groupement était l’actuel major général, le général Christian Rodriguez.

Chef du bureau des officiers de Police

Titularisé sous préfet en 2004,  il a été nommé sous-préfet de Sartène en Corse. Puis, pendant trois ans, il a été chef du bureau des officiers de Police à la direction de  l’administration de la police nationale (DAPN), en charge de la gestion ressources humaines des 12 000 officiers de la Police nationale.

Ensuite, il a réintégré le monde de la Défense comme directeur adjoint de cabinet du secrétaire d’État à la Défense et aux anciens combattants Jean-Marie Bockel. Il s’est notamment occupé du suivi et de la préparation du budget et de la gestion du monde combattant. Puis, il a enchaîné comme directeur de cabinet de la secrétaire d’État chargée des Aînés, puis sous-directeur des politiques publiques à la direction générale des outre-mer (mai 2010). Il est revenu en “territoriale” en juillet 2015 comme secrétaire général de la Préfecture du Pas-de-Calais.

Sportif, homme d’action, Marc Del Grande est titulaire des brevets militaires de skieur et d’alpiniste militaire et de  parachutiste allemand. Il est aussi chuteur à titre civil.

L’ancien militaire qu’il est porte plusieurs décorations. Et pas des moindres. Il est en effet notamment chevalier de l’ordre national du Mérite et titulaire de la croix de la Valeur militaire avec une citation. Il est aussi détenteur de la croix du Combattant, de la médaille d’argent de la Défense nationale, de la médaille d’outre-mer et de la médaille allemande des sports.

Un commentaire

  1. MALFIONE James

    “Chapeau Bas” Monsieur Le Préfet.
    La Gendarmerie peut-être fière d’avoir une personne telle que vous à la Tête de la Guyane en tant que Préfet.
    Une carrière bien remplie et une reconnaissance de l’Etat (et de la nation) envers ce serviteur qui aura toujours à coeur( eu référence à son passé de Gendarme) de soutenir nos Forces de l’Ordre dans ce département lointain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *