mardi 17 septembre 2019
Accueil / A la une / Loire : sauvé du suicide par la brigade numérique
Le gendarme Mickaël, de la brigade numérique (Crédit photo: GT/L'Essor).
Le gendarme Mickaël, de la brigade numérique (Crédit photo: GT/L'Essor).

Loire : sauvé du suicide par la brigade numérique

Intercepté par la Brigade numérique, un message posté sur la page Facebook de la Gendarmerie de la Loire a permis de sauver un jeune homme suicidaire.

Grâce à sa veille et à sa vigilance, la brigade numérique, installée à Rennes, a permis d’empêcher un désespéré de la Loire de passer à l’acte. Cette histoire qui se termine bien est relatée par le Le Progrès.

Lire aussi sur L’EssorComment la brigade numérique de la Gendarmerie prend son envol (vidéo)

Dans la nuit de vendredi à samedi, un jeune homme de 19 ans, envoie un message très alarmant sur la page Facebook de la gendarmerie de la Loire. Il a des intentions suicidaires et précise se trouver près du barrage de Grangent.

Le message est  alors intercepté par les cyber-gendarmes de la Brigade Numérique. Ces derniers alertent le centre opérationnel et de renseignements (CORG) de La Loire et la brigade concernée, celle de Saint-Just-Saint-Rambert. Les militaires partent dare-dare à la rencontre du jeune homme. La patrouille le retrouve et un dialogue s’engage. Finalement, les gendarmes parviennent convaincre le désespéré de renoncer à son projet.  Pris en charge par les secours, il a été hospitalisé.

 

A voir également

Le général d'armée Richard Lizurey, directeur général de la Gendarmerie nationale (Photo d'illustration S.D/L'Essor).

La succession de Richard Lizurey est ouverte

Après l'adieu aux armes du général d'armée Richard Lizurey, le 15 octobre, qui sera le nouveau directeur général de la Gendarmerie?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *