dimanche 29 novembre 2020
Accueil / A la Une / Loire-Atlantique : un gendarme jugé en décembre pour l’agression d’une jeune femme
panneau gendarmerie à Boos (76)
(Photo/SD/L'Essor).

Loire-Atlantique : un gendarme jugé en décembre pour l’agression d’une jeune femme

Un gendarme de 44 ans sera jugé le 15 décembre à Nantes pour avoir agressé une jeune femme à son domicile jeudi soir à Sainte-Luce-sur-Loire (Loire-Atlantique), avec un autre homme et alors qu’il n’était pas en service, a-t-on appris mardi auprès du parquet.

Ce gendarme de la brigade de Saint-Luce-sur-Loire avait été rapidement interpellé vendredi par la section de recherches d’Angers, a-t-on indiqué de même source, confirmant une information du quotidien Presse-Océan.

Le gendarme suspendu 

Déféré au parquet de Nantes, il a été placé sous contrôle judiciaire avec une date de comparution devant le tribunal correctionnel fixée au 15 décembre pour “violences volontaires en réunion et avec usage d’une arme”, ainsi que pour “violation de domicile”, a indiqué le parquet.

Jeudi soir, il s’était rendu, en civil et en compagnie d’une de ses relations, muni d’un taser privé, dans une maison de Sainte-Luce-sur-Loire, et avait agressé une jeune femme de 24 ans, qui a reçu une journée d’incapacité totale de travail (ITT). L’agresseur présumé ne “connaissait apparemment pas” la victime, selon le parquet.

Le gendarme a depuis été suspendu de ses fonctions, a-t-on appris auprès de la gendarmerie.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.