lundi 22 juillet 2019
Accueil / A la une / L’inspection de la Gendarmerie saisie après le suicide d’un sous-officier de la GTA (actualisé)

L’inspection de la Gendarmerie saisie après le suicide d’un sous-officier de la GTA (actualisé)

Une enquête judiciaire a été ouverte à la suite du suicide mardi d’un sous-officier de la gendarmerie des transports aériens (GTA) au siège de la Direction générale de l’aviation civile (DGAC), près de Paris.

Lire aussi sur L’EssorSuicide d’un gendarme à la direction de l’aviation civile

Cette enquête, confiée à l’Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN), devra tenter de déterminer les raisons de ce suicide qui a entraîné beaucoup d’émotions et de réactions sur les réseaux sociaux.

Le major José Tesan s’est donné la mort avec son arme de service dans le le sas de la salle des coffres dans les  sous-sols du bâtiment de la DCAC, situé en face de l’héliport de Paris à Issy-les-Moulineaux.

Avant son geste désespéré, le major Tesan a laissé une lettre dans laquelle il met en cause un supérieur hiérarchique et que L’Essor a pu consulter.
C’est le 17 ème suicide de l’année dans la Gendarmerie.

Lire aussi sur L’EssorSuicides dans la Gendarmerie : 2018, une année déjà “extrêmement inquiétante” pour Richard Lizurey

 

 

A voir également

La futur caserne de gendarmerie d'Ennery doit être livrée au premier semestre 2020 (Photo : Pixabey).

Pose de la première pierre de la future gendarmerie d’Ennery

Le chantier a débuté début avril, mais la première pierre de la future gendarmerie d'Ennery (95) a été posée symboliquement ce 13 juillet. De nombreuses personnalités civiles et militaires avaient fait le déplacement sur ce vaste terrain sis dans la Zac des Begnennes, acheté en 2017 par la ville à la communauté de communes Rives de Moselle.

9 Commentaires

  1. Fred

    L’inspection général de la gendarmerie a été saisie, toute la lumière sera faite sur cette affaire…!
    J’ironise bien sûr, la gendarmerie fait partie de la Grande Muette, tout sera encore masqué, noyé, dissimulé pour le bien de l’armée…

    Ils vont dire quoi ce coup ci, qu’il était homo ? qu’il avait une dette de jeu ?

    écœurant !

    Toutes mes condoléances à la famille de ce major 🙁

    • Toni

      Bonjour, ce qui est écoeurant c’est de jeter l’opprobre sur les enquêteurs de l’IGGN en mettant en doute leur intégrité. Ces drames ont malheureusement souvent des causes multiples et tout le monde n’a pas à en connaître. N’en déplaise aux détracteurs de l’Institution (qui parfois les nourrit ou les protège)
      Condoléances à toutes les familles touchées par un tel drame.

  2. Beaudou

    Le 17 ème dit tout naturellement du moins écrit. Inquiétante foutaise. Ancienne femme de gendarme donc j’ai eu l’oeil longtemps et croyez moi c’est à la limite de la maltraitance psychologique parfois . Un homme donne sa vie pour ce travail et reconnaissance zéro mise a part de la pression. Et des vies tuées par des divorce et pas que . J’en aurai tellement à dire mais je me tais pour mon ex mari. Interdit de parler’ bien évidemment. Ce métier n’est que de la merde a ce jour tant que la reconnaissance envers ses hommes de loi auront pas plus de reconnaissance. Quand on le sait on soutien son mari ouvrez l’oeil comme je dis je garde le mien sur le papa de ma fille. Je tiens a dire a la famille toute mes condoléances ainsi qu’à tous les Gendarmes .

  3. Pourquoi un juteu peut se suicider. ???

    • Bonjour “Caffiaux” ; j’ignore si vous avez été gendarme. Dans le cas présent, vous pourriez, par respect pour ce sous-officier utiliser son grade réel “Adjudant”. Et oui, même un Adjudant peut se suicider. Mon père est entré en Gendarmerie en 1941/1942, je suis donc fils et père de gendarme ; des suicides, j’en ai vu beaucoup, dont 6 à Rennes où j’ai terminé ma carrière il y a 22 ans, en unité de terrain. Votre commentaire me permets de penser que vous ne faites ou faisiez pas partie des Elites de notre arme, par voie de conséquence je ne vous salue pas, vous n’en valez pas la peine.

    • HERNANDEZ

      Major, José Tesan était Major…juteux n’est pas un grade en gendarmerie. Peut-être chez vous dans votre monde cela correspond t-il a quelque chose?
      mais pas chez nous!

  4. citoyen

    allons…. je pense que le temps est au deuil des la famille du Major. RIP Major.et de celle de la gendarmerie
    parmi laquelle ses camarades.
    Pour l’enquête elle se déroulera avec les convictions de chacun et selon leurs interprétations de cette dernières.La Justice si besoin est pourra être saisie .

  5. Schweitzer

    Le mal est profond en gendarmerie ou en police. Le moment est réservé au deuil mais l’Etat doit se pencher sérieusement sur cette problématique de suicides comment en d’autre temps dans une autre grande entreprise.

  6. MARCAIRE

    ce supérieur était il à la hauteur,je ne pense pas.Il est important de sélectionner sérieusement les candidats officier .J’en connais un qui n’était pas à la hauteur comme sous-officier. Pensons à ceux qui vont le toucher.Ou est le respect des subordonnés.Les galons pour certain il n’ y a que cela qui compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *