jeudi 22 avril 2021
Accueil / A la Une / L’ingénierie de formation rejoint Rochefort et le commandement des écoles
Rochefort, confirme sa position de place forte de la formation pour la Gendarmerie.
La cour de l'hôtel de la Marine qui accueille e commandement des écoles à Rochefort. Ici lors de la cérémonie d'adieu aux armes du général Giorgis dans la cour du commandement des écoles de gendarmerie à Rochefort (Charente-Maritime) (Photo PMG)

L’ingénierie de formation rejoint Rochefort et le commandement des écoles

Le ministre de l’Intérieur vient de trancher. La soixantaine de femmes et d’hommes chargés de l’ingénierie de formation et du recrutement, jusqu’ici basée à Issy-les-Moulineaux, va migrer vers Rochefort (Charente-Maritime). Une décision qui fait de la ville une place forte de la formation de la Gendarmerie.

Le dossier était sur le bureau du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin depuis plusieurs semaines. Cela fait, en effet, quelque temps qu’il était question de regrouper en un même lieu les deux pivots stratégiques de la filière de l’Arme: le Commandement des écoles de la Gendarmerie nationale (CEGN) –qui gère les huit écoles de formation sur le territoire– et les fonctions d’ingénierie de formation et de recrutement. Ces dernières sont actuellement sous-traitées par la sous-direction des compétences de la DGGN. C’est donc le site de Rochefort, où se trouvait déjà le CEGN, qui a été choisi par le ministère et la direction générale de l’Arme. Aux dépens de la nouvelle école de Gendarmerie de Dijon, un temps évoquée.

Lire aussi: Transfert du commandement des écoles de la Gendarmerie à Dijon: aucune décision prise

La candidature de Rochefort appuyée par le commandant des écoles de gendarmerie

Le général de corps d'armée Thibault Morterol, lors de l'annonce du transfert de la sous-direction des compétences de la Gendarmerie à Rochefort. (Photo: RLG)
Le général de corps d’armée Thibault Morterol, lors de l’annonce du transfert de la sous-direction des compétences de la Gendarmerie à Rochefort. (Photo: RLG)

Au total, ce sont 60 équivalents temps plein qui seront transférés, d’ici trois ans et sur trois tranches. Une opération permettant de constituer, à Rochefort, un opérateur fort de 140 équivalents temps plein. Un choix aussi dicté par une promesse du gouvernement. A savoir la volonté de localiser l’emploi public dans les territoires plutôt que sur la capitale ou les grandes métropoles.

Jeudi 19 novembre, lors de l’annonce officielle de la nouvelle au commandement des écoles de la Gendarmerie, on faisait aussi remarquer que “du fait de la taille de la ville par rapport à celle de Dijon, cela vient encore renforcer l’importance de l’entité”. Ce choix de Rochefort plutôt que de Dijon n’est d’ailleurs pas pour déplaire au commandant des écoles de la Gendarmerie. Le général de corps d’armée Thibault Morterol avoue “avoir largement poussé derrière la candidature de Rochefort”. “A nos instances, j’ai démontré que l’accessibilité n’était pas un problème. [Par rapport à Issy-les-Moulineaux] Rochefort n’est qu’à un quart d’heure de plus que Dijon.”

Un quart des gendarmes en formation chaque année

Avec le regroupement des deux entités –qui travaillent déjà ensembles au quotidien– le site de la cité Colbert va donc réunir l’avenir de la formation de la Gendarmerie. De quoi préparer au mieux le contenu des formations pour les 8.000 militaires formés chaque année dans le cadre de la préparation initiale (3.000 sous-officiers, 5.000 gendarmes-adjoints volontaires et 300 à 400 officiers). Une formation toujours en évolution au regard du contexte changeant de la société. Et le commandant des écoles de rappeler d’ailleurs “qu’un quart des effectifs de la Gendarmerie sont, chaque année, en formation”.

RLG

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.