lundi 3 août 2020
Accueil / A la Une / Les mouvements dans les unités de Gendarmerie du Grand Est de l’été 2020
Photo d'illustration. La cité de Rosheim (Crédit photo: Valentin R. / Flickr).
Photo d'illustration. La cité de Rosheim (Crédit photo: Valentin R. / Flickr).

Les mouvements dans les unités de Gendarmerie du Grand Est de l’été 2020

Retrouvez sur cette page les mouvements à la tête des unités de Gendarmerie du Grand Est annoncés pour cet été 2020. Vous pouvez nous signaler des changements de commandement sur le mail de notre rédaction, redactionweb@lessor.org.

Lire aussi: GIGN, Police judiciaire, offices: les nouveaux patrons des gendarmes attendus pour cet été (actualisé)

Ardennes

Le colonel Laurent Le Coq, devient commandant du groupement de gendarmerie départementale des Ardennes. Il est l’actuel chef du bureau de la préparation et du pilotage de la masse salariale. Ce bureau est l’un des services de la sous-direction administrative et financière de la direction générale de la Gendarmerie. L’officier succède donc au colonel Frédéric Mollard. Selon le journal L’Ardenais, ce dernier traverse l’Atlantique pour rejoindre le siège de l’ONU à New-York en tant que conseiller sécurité intérieure au sein de la mission permanente Française.

Marne

Le général Bruno Louvet prend la tête du groupement de gendarmerie départementale de la Marne. Il était jusqu’ici le patron du groupement de gendarmerie du Calvados à Caen et le commandant en second de la région de Gendarmerie de Normandie. Il succède au général Ronan de Lorgeril.

Haute-Marne

Le colonel Éric Luzet succède au colonel Patrick Perrot à la tête du groupement de gendarmerie départementale de la Haute-Marne. Il arrive de la formation administrative de Gendarmerie de Franche-Comté. Il y exerçait les missions de chef de la division des opérations.

Moselle

Le général Eric Matyn, ‎officier adjoint en charge de la police judiciaire pour la zone de défense Est, reste à Metz où il prend le commandement du groupement de gendarmerie départementale de la Moselle. Il prend la suite du colonel Nicolas Philippotin, muté à la direction générale en tant qu’adjoint à la sous-direction de la sécurité publique et à la sécurité routière.

Côté section de recherches, cela bouge également à Metz. Le lieutenant-colonel Denis Hebinger, détaché auprès du ministère des Armées en tant que conseiller sécurité intérieure à la direction générale des relations internationales et de la stratégie, prend le commandement de la section de recherches.

La chef d’escadron Magali Engel, quitte cet été le commandement de la compagnie de gendarmerie départementale de Sarreguemines. Après avoir réussi le concours de l’École de Guerre, elle rejoint Strasbourg pour intégrer l’École nationale de l’administration (ENA). À partir du 1er août, c’est le capitaine Baptiste Moncarré qui lui succèdera à Sarreguemines. Il appartenait jusqu’à présent à l’antenne GIGN (AGIGN) de Reims.

Bas-Rhin

Pas de changement à signaler au groupement. En revanche, le lieutenant-colonel Julien Jeammaud succède au colonel François Despres à la tête de la section de recherches de Strasbourg, après avoir été second à la section de recherches de Marseille.

Haut-Rhin

L’actuel attaché de sécurité intérieure à l’ambassade de France en Autriche arrive en Alsace. Le colonel Alexandre Jeaunaux prend ainsi la tête du groupement de gendarmerie départementale du Haut-Rhin. Il succède au colonel Guillaume Le Blond.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *