vendredi 25 septembre 2020
Accueil / A la Une / Les mouvements dans les unités de Gendarmerie de Bourgogne-Franche-Comté de l’été 2020 (actualisé)
Photo d'illustration. Vignes en Bourgogne (Crédit photo: Andy Maguire / Flickr).
Photo d'illustration. Vignes en Bourgogne (Crédit photo: Andy Maguire / Flickr).

Les mouvements dans les unités de Gendarmerie de Bourgogne-Franche-Comté de l’été 2020 (actualisé)

Retrouvez sur cette page les mouvements à la tête des unités de Gendarmerie de Bourgogne-Franche-Comté de cet été 2020. Vous pouvez nous signaler des changements de commandement sur le mail de notre rédaction, redactionweb@lessor.org.

Lire aussi: GIGN, Police judiciaire, offices: les nouveaux patrons des gendarmes attendus pour cet été (actualisé)

Côte d’Or

En devenant commandant du groupement de gendarmerie départementale de la Côte-d’Or, le général de brigade Édouard Hubscher prend également la tête de la région de Gendarmerie de Bourgogne-Franche-Comté.

Du mouvement également du côté des services de maintien de l’ordre. Le lieutenant-colonel Cédric Aranda, chef du département intervention professionnelle du Centre national d’entrainement des forces de Gendarmerie (CNEFG), prend en effet le commandement du groupement de gendarmerie mobile IV/7, basé à Dijon.

Doubs

Commandant en second de la formation administrative de Franche-Comté, le colonel Frantz Tavart, quitte Besançon. Il rejoint cet été les Hauts-de-France où il prendra la tête du groupement de gendarmerie départementale du Pas de Calais.

Jura

Le colonel Frédéric Huguet, chef de bureau du qualité et innovation participative prend la tête du groupement de gendarmerie départementale du Jura. L’officier appartenait jusqu’ici à la mission du pilotage et de la performance de la direction générale de la Gendarmerie nationale. Il succède au colonel Fabrice Allegri.

Du côté de la compagnie de gendarmerie départementale de Saint-Claude, le chef d’escadron Hugues Brebon succède au capitaine Laurent Mougin. Ce dernier rejoint le groupement du Territoire de Belfort en tant qu’officier adjoint au commandement.

Saône-et-Loire

Le colonel Guillaume Dard devient le commandant du groupement de gendarmerie de Saône-et-Loire. Il était auparavant chef de projet à l’Ecole des officiers de la Gendarmerie nationale, comme qu’indique le Journal de Saône-et-Loire. Il succède ainsi au colonel Nicolas Matthéos qui part vers la direction générale de la gendarmerie nationale, à Issy-les-Moulineaux.

Par ailleurs, après en avoir été le commandant en second, le chef d’escadron Laurent Gay-Peiller a pris, le 1er août, la tête de la compagnie de gendarmerie départementale de Mâcon.

Yonne

Le colonel Christophe Plourin, devient le commandant du groupement de gendarmerie de l’Yonne. Il était ces dernières années mis à disposition du ministère de la Transition écologique et solidaire, au sein de la direction du haut commissariat à l’énergie atomique. L’officier succède ainsi au colonel Rénald Boismoreau qui devient attaché de défense à l’ambassade de France à Tunis.

[Article publié le 29 juin 2020. Dernière mise à jour le 18 août 2020]

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *