samedi 23 mars 2019
Accueil / A la une / L’école de Gendarmerie de Dijon à l’heure espagnole avec 120 élèves et 16 cadres de la Guardia civil
Les élèves découvrent l'école sous la conduite du capitaine Stephan (Photo JF Cortot/L'Essor)

L’école de Gendarmerie de Dijon à l’heure espagnole avec 120 élèves et 16 cadres de la Guardia civil

 

C’est une première.

Ce mercredi 9 janvier 2019 restera marqué par la première intégration d’élèves de la “Guardia civil”  dans une école de la Gendarmerie nationale.  En l’occurrence celle de Dijon.

Arrivés mardi 10 janvier 2019, les nouveaux stagiaires espagnols se sont installés à l’école et c’est ce mercredi qu’ils ont pu visiter l’école et être accueillis officiellement par le général Bertrand François, commandant l’école.

Le général François, bien que plutôt germanisant, a accueilli les élèves et leurs cadres par quelques mots en espagnol. Revenant au français, et traduit au fur et à mesure de ses propos, il a souhaité la bienvenue au détachement de la Guardia civil et leur a présenté l’école, son activité, son emprise et l’éventail des formations effectuées.

Le général a insisté sur “l‘importance des échanges en matière de formation et de technicité dans la pratique de notre métier” mais a estimé que “l’essentiel réside dans l’humain !”

Il a ainsi invité les élèves espagnols à saisir toutes les occasions pour se rapprocher et dialoguer avec les cadres, les stagiaires des différents stages et les élèves gendarmes.

Les élèves gardes civils sélectionnés parmi 500 volontaires

Le détachement est composé de 16 cadres et 120 élèves, 100 hommes et 20 femmes. Ils ont été sélectionnés parmi plus de 500 volontaires pour venir suivre une partie de leur scolarité en France. Les élèves espagnols ont intégré l’académie de Baeza le 1er octobre 2018 où ils ont reçu une première formation militaire et professionnelle. Le 20 décembre dernier ils ont été présentés au Drapeau de l’académie.

Le commandant Alberto Ramos, chef du détachement, est emballé par cette coopération avec l’école de Dijon. “C’est une expérience unique et formidable qui permet une plus grande connaissance de nos deux corps (Guardia civil et gendarmerie). Nos échanges portent sur les techniques, les procédures de travail et l’organisation. C’est la première fois que la guardia civil envoie des personnels en formation hors d’Espagne”.

Selon lui les élèves sont très heureux de participer à cette expérience pour laquelle, ils sont tous volontaires.

20 à 30 % d’entre eux parlent déjà français et pendant leurs 3 premiers mois de service à l’académie , tous ont bénéficié d’un apprentissage basique du français.

Les bases de l’échange

Un accord de coopération signé en 2013 prévoit un renforcement des relations entre la Guardia civil et la Gendarmerie dans le secteur de la formation. 

La coopération vise un partage d’expérience en matière de terrorisme, de lutte contre le crime organisé, d’immigration irrégulière mais surtout de connaissance humaine mutuelle.

Lire aussi sur L’EssorTulle : la promotion Valdemoro officiellement baptisée (vidéos)

La venue de stagiaires espagnols dans une école française vise à pérenniser ces échanges. Une compagnie de l’école de Tulle avait été intégrée au sein de l’école espagnole de Valdemoro d’octobre 2017 à juin 2018. Les élèves de la Guardia civil et les élèves gendarmes français avait défilé ensemble le 12 octobre 2017 pour la fête nationale espagnole à Madrid et le 14 juillet 2018 sur les Champs Elysées à Paris.

Six mois de stage à Dijon.

Les élèves de la Guardia civil constitue la deuxième compagnie de l’école. Ils seront binômés avec la 1ère compagnie, commandée par le capitaine Christian Stephan. Les élèves espagnols auront une formation spécifiques de garde civil et des activités communes avec les élèves de la 1ère compagnie  notamment en matière d’intervention professionnelle. Ils partageront également des activités de cohésion.

Comme le précise le capitaine Stephan : “afin d’accueillir au mieux les élèves de la guardia civil et leurs cadres, des cours d’espagnols ont été dispensés à l’école de Dijon au profit des cadres volontaires”.

Les élèves espagnols disposent de salles de cours et d’une salle informatique spécifique, équipée de matériels fournis par la guardia civil. 

Un polytechnicien sert d’interprète.

L’aspirant Gabriel Govignon, élève à polytechnique, effectue son stage militaire de 6 mois à l’école de Dijon. Il est affecté comme commandant du 3ème peloton de la 3ème compagnie. Mais s’il effectue son stage à Dijon, c’est surtout parce qu’il parle couramment l’espagnol. Cette pratique de l’espagnol lui vient de sa grand-mère, d’origine espagnole.

Quelle chance de faire ce stage à l’école de Dijon” s’enthousiasme l’aspirant Govignon, “ça me permet d’avoir des activités aussi variées qu’intéressantes et de plus je vais pouvoir comparer les modes de fonctionnement de la gendarmerie nationale et de la Guardia civil “.

JF Cortot

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

A voir également

Cours généraux, marche au pas, habillement, connaissance des grades,...L'Ecole de Gendarmerie vise à parfaire toutes ces connaissances théoriques et pratiques. Crédit : M.Guyot/Essor.

Concours de sous-officier de Gendarmerie d’octobre 2019 : les dates et les modalités

Les dates et les modalités pour le concours de sous-officier, session d’octobre 2019, ont été …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *