dimanche 17 février 2019
Accueil / A la une / Le point sur les mouvements de l’été dans la Gendarmerie (actualisé)
Photo d'illustration (PH : MG l'Essor de la Gendarmerie)
Photo d'illustration (PH : MG l'Essor de la Gendarmerie)

Le point sur les mouvements de l’été dans la Gendarmerie (actualisé)

Actualisé au 31 juillet

Beaucoup de mouvements cet été dans la hiérarchie de la Gendarmerie. Avec des départs en retraite de “figures” de l’arme comme le général Jacques Hébrard, le “papa” du pôle judiciaire de la Gendarmerie nationale (PJGN) qui quitte son commandement de la région Hauts de France et qui a fait ses adieux aux armes en même temps. Son successeur est le général de division Guy Cazenave-Lacroutz, adjoint au directeur des soutiens et des finances,  qui est  élevé aux rang et appellation de général de corps d’armée à compter du 1er septembre 2018.

D’ailleurs, le pôle judiciaire change de tête avec le général Patrick Touron, jusque là adjoint et chef de l’IRCGN qui prend les rênes à la suite du général François Daoust, nommé conseiller du DGGN en police technique et scientifique.

Autre départ d’un spécialiste de police judiciaire, celui du colonel Jacques Charles Fombonne, commandant du CNFPJ de Fontainebleau promu général en deuxième section le 1 er octobre 2028.

Il a été nommé président de la SPA.

C’est le colonel Pascal Claisse, qui lui succède et qui laisse le commandement de la SR de Chambéry au colonel François Devigny, qui quitte celle de Nîmes. Le colonel François Devigny, ancien commandant de l’escadron moto de la Garde Républicaine a notamment commandé la compagnie de Cannes.

Le général Guimbert lors d’une sortie d’école à Tulle (Photo Jean Even UNPRG)

Le mercato des généraux

D’autres régions changent de tête à la rentrée comme Auvergne-Rhône Alpes avec le général  de division Philippe Guimbert,  chef du SIRPAG, élevé aux rang et appellation de général de corps d’armée, à compter du 1er septembre 2018 qui succède au général Christian Dupouy,  nommé chargé de mission à l’IGGN. L’adjoint du général Guimbert à Lyon sera le général de brigade Alain Kerboull.

Changement de chef aussi en  Bourgogne-Franche-Comté, le général Olivier Kim étant nommé au commandant du commandement  des réserves le 1er août prochain et remplacé à Dijon par le général Thierry Cailloz.

Ce dernier est promu le 1 er août général de division.

Le général Kim succède à la générale Anne Fougerat nommée secrétaire générale de la Garde Nationale, après le départ du général Gaëtan Poncelin de Raucourt, promu général de corps d’armée et nommé conseiller du gouvernement.

Le général Stéphane Ottavi, qui commande la région de Gendarmerie d’Alsace et le groupement du Bas-Rhin quitte ses fonctions pour rejoindre la direction générale comme chargé de mission à l’IGGN.

Son successeur est le colonel Marc Clerc.

La générale Isabelle Guion de Meritens quitte ainsi son commandement de l’EOGN et rejoint l’IGGN comme chargée de mission. Son successeur est le général Christophe Boyer, qui, comme elle, a commandé la Gendarmerie maritime.

Le général de division Thierry Thomas est nommé chef de la division des audits, inspections et études de l’IGGN.
Le général de division Thierry  Cayet est nommé adjoint au directeur des soutiens et des finances.

Le général de brigade Pierre Casaubieilh, spécialiste du maintien de l’ordreancien “patron” de Saint-Astier,  est nommé adjoint au directeur des opérations et de l’emploi de la direction générale de la gendarmerie nationale à compter du 1er août 2018.

Le général de brigade Philippe De Boysere  est nommé chargé de mission auprès du chef de l’IGGN. Le général de brigade Thierry Caer est nommé chef de la division des enquêtes internes de l’IGGN au 1 er septembre.

Le général de brigade Jean-François Carrillo est nommé chef du département des inspecteurs chargés d’études et de missions de l’IGGN.

Lire aussi sur L’EssorTreize colonels nommés généraux et deux généraux promus

Le général Claude Loron a quitté l’école de Montluçon pour rejoindre la direction après 3 ans à la tête de cette école. Il sera chargé de mission au groupe des chargés de missions et de projets du service des technologies et des systèmes d’information de la sécurité intérieure C’est le colonel Philippe Durand, secrétaire général adjoint de la Garde Nationale et promu général le 1 er août qui lui succède. Le colonel Éric Polaillon, commandant l’école de gendarmerie de Chateaulin  depuis trois ans, fera valoir ses droits à la retraite.

Le colonel Frédéric Saulnier prend la tête de l’école de Chateaulin (Photo Gendarmerie)

C’est le colonel Frédéric Saulnier, actuellement chef du bureau recrutement à la direction générale qui lui succède.
Le colonel Laurent Bitouzet,  adjoint du directeur du personnel militaire de la Gendarmerie et ancien commandant du groupement du Var, est nommé général le 1 er août et prend la tête du  SIRPAG et devient le conseiller communication du directeur général.

Le colonel Bruno Arviset sera promu général dans l’année (Photo MG/L’Essor)

Le colonel Bruno Arviset, secrétaire général du CFMG et conseiller concertation est nommé général le 1 er août et est commandant en second de la région Normandie et commandant en second du groupement de la Seine-Maritime.

C’est le colonel Louis-Mathieu Gaspari, patron de la section de recherches de Paris qui lui succède à ce poste très sensible.

Le colonel Vincent Barbey , promu général le 1 er août est nommé sous-directeur de la sécurité publique et de la sécurité routière de la Gendarmerie tandis que  le colonel Charles  Bourillon, lui aussi promu général  est nommé sous-directeur de la politique des ressources humaines.

Le colonel Gaspari à gauche avec le général Loubes et Eliane Houlette, chef du parquet financier (Photo DR)

Une deuxième femme à la tête d’un PGHM

Du côté de la montagne, ca bouge aussi avec le départ le chef d’escadron Sarah Chelpi  qui quitte le commandement du PGHM de Saint-Sauveur-sur-Tinée pour prendre la belle compagnie “montagne” de Chamonix. Elle retrouve ainsi la Haute-Savoie puisqu’elle a commandé la brigade de Megève.

En août, Sarah Chelpi restera la première femme à avoir commandé un PGHM, mais ne sera plus la seule! En effet, la capitaine Marie Sachot, adjoint au commandement de compagnie de Gex (Ain) va prendre la tête du PGHM de Corse comme l’annonce le Dauphiné Libéré. Marie Sachot est Saint-Cyrienne, monitrice de ski et a commandé le peloton d’intervention de l’escadron 22/5 d’Annecy.

En ce qui concerne les “spécialistes” signalons l’arrivée à l’UCOFI l’unité de coordination des forces d’intervention à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) du lieutenant-colonel Benoît Alegoët, ancien du GIGN qui commandait la compagnie de gendarmerie de Rezé. (Loire-Atlantique). A l’IRCGN, le lieutenant-colonel Thibaut Fritz, qui commandait la compagnie de Strasbourg, ancien chef du peloton d’autoroute de Mandelieu-la-Napoule (06) , ancien élève de l’école de l’air, arrive au département génétique.

27 nouveaux commandants de groupement

Karine Lejeune, a été promue colonelle début 2018 et prend la tête du groupement de l’Essonne le 1 er août après avoir été porte-parole de la Gendarmerie. Photo (M.GL’Essor).

C’est dans les groupements que les mouvements sont les plus nombreux avec 27 changements pour la Gendarmerie départementale. Et certains officiers ont déjà pris symboliquement leur commandement lors d’une prise d’armes. Telle la colonelle Karine Lejeune, porte-parole de la Gendarmerie qui sera à la tête de l’Essonne le 1er août prochain. Pour lui succéder au poste de porte-parole, c’est la cheffe d’escadron Maddy Scheurer, qui commande la compagnie de Ceret (Pyrénées orientales) et qui vient de réussir le concours de l’école de guerre qui a été choisie.

Autre femme, à prendre la tête d’un groupement, la colonelle Armelle Valentin, qui succède au colonel Christophe Gaultier à la tête de la Corrèze. Elle vient de l’état-major de la région Franche Comté et elle est aussi passée par le Sirpa.
De très gros groupements considérés comme “sensibles” changent de tête. Comme le Var où le colonel Alexandre Malo, membre du cabinet du directeur général et qui vient d’être nommé chevalier de la Légion d’honneur au journal officiel du 4 juillet succède au colonel Christophe Hermann qui est nommé sous-directeur de l’ordre public à la direction générale, un poste d’ordinaire confié à un général.

Dans les Alpes Maritimes, c’est un autre membre du cabinet du  “DG”, le colonel Nasser Boualam, qui succède au colonel Grégory Vinot, nommé attaché de sécurité intérieure (ASI) à Kaboul en Afghanistan où s’est justement illustré il y a quelques années le chef d’escadron Denis Mottier, commandant la compagnie de Nice qui rejoint l’école de guerre, après avoir terminé brillamment 2 ème du concours. Le lieutenant-colonel Gael Rastoux, spécialiste montagne, et deuxième adjoint au commandant de groupement retrouve la Haute-Savoie comme adjoint au commandant de groupement.
Dans le Val d’Oise, autre groupement important, c’est le colonel Stéphane Brunet, qui était attaché de sécurité intérieure en Espagne qui est nommé. Son prédécesseur, rejoint la direction. Le colonel Charles-Antoine Thomas, 46 ans, sera à la tête d’une nouvelle mission consistant à former les cadres de demain.

Le colonel Nicolas Garrier, chef du bureau médias et réseaux sociaux au Sirpag et lui aussi distingué dans la dernière promotion de la Légion d’honneur, prend la tête de l’Ille- et- Vilaine. C’est le lieutenant-colonel Philippe Marestin, son adjoint, qui prend la suite au Sirpag et auquel succède le lieutenant-colonel Philippe Alexandre Assou.

En Haute-Savoie, le colonel Nicolas Marsol, qui vient de l’Union européenne à Bruxelles succède au colonel Frederic Labruyne, nommé à Paris.
Dans l’Aude, département marqué la mort du colonel Arnaud Beltrame, le colonel Marc Gonnet qui vient de l’EOGN succède au colonel Sébastien Gay qui prendra au 1er août le commandement du centre de renseignement opérationnel de la gendarmerie, le Crogend.

Allier : le lieutenant-colonel André Deméocq, (bureau opérations emploi du commandement des écoles) succède au colonel Fabrice Taupin, qui part à la DGGN au service des technologies et des systèmes d’information de la sécurité intérieure.

Alpes-de-Haute-Provence : le lieutenant-colonel Laurent Grau (adjoint à la division des opérations de la région de gendarmerie de Lorraine) succède à au colonel Christophe Cuignet qui rejoint l’inspection générale de la gendarmerie nationale comme chef de bureau, chargé du contrôle et de l’évaluation dans le cadre de l’utilisation des fichiers nominatifs en lien avec la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil).

Aube : le colonel Thomas Bourgerie, directeur des opérations à la région Champagne Ardennes succède au colonel André Dachié, nommé à la région à Marseille.

Charente-Maritime : colonel Bruno Makary (mission Gendarmerie ministère de l’intérieur) succède au colonel Julien Gutmann.

Eure-et-Loir : Colonel Georges Pierrini (IRCGN – Division Criminalistique Biologie et Génétique (DCBG) succède au colonel Guyennon, nommé à la direction générale à Paris pour être coordinateur national de la protection des gendarmes.

Finistère : colonel Nicolas Duvinage (Centre de lutte contre les criminalités numériques) succède au colonel Richard Pegourié nommé à la région à Nantes. Le colonel Jean-Dominique Nollet est pressenti pour lui succéder.

Gard : colonel Laurent Haas, (attaché de sécurité intérieur en Italie) succède au colonel Stéphane Lacroix, nommé au Qatar.

Gers : le lieutenant-colonel Jean-Luc Vezin (commandant en second du groupement de gendarmerie du Tarn) succède au colonel Olivier Detcheberry nommé chef de la division de l’appui opérationnel à région des Pays de la Loire .

Haute-Corse : le lieutenant-colonel Olivier Pezza (coopération internationale), succède au colonel Mathieu Demesy nommé conseiller du général commandant la région de Gendarmerie Auvergne Rhône-Alpes.

Haute-Saône : colonel Sung-Dae Faucon (commandant en second groupement de la Moselle) succède au colonel Jean-Michel Blaudez.

Indre : le lieutenant-colonel (ITA) Christian Prunier, (direction opérations région Picardie)

Lot-et-Garonne : le lieutenant-colonel Laurent Villieras (direction de l’appui opérationnel région centre Val de Loire) succède aux colonel Patrick Touak, nommé à la sous direction des télécommunications à la direction générale.

Lozère : le lieutenant-colonel Philippe Trinckquel (commandant en second du groupement de la Loire) succède au colonel Didier Limet.

Mayenne : lieutenant-colonel Denis Aubert succède au colonel David Bièvre, nommé sous-directeur des affaires immobilières à la direction générale.

Meurthe-et-Moselle : colonel Sébastien Dordhain (secrétariat général défense et sécurité nationale SGDSN) succède au colonel Gwendal Durand, nommé adjoint au DPMGN.

Pyrénées-Orientales : colonel Guillaume Poumeau de Lafforest (Ressources humaines du commandement du soutien opérationnel)

Sarthe : colonel Thibaut Lucazeau, (Centre de Planification et de Gestion de Crise de la DGGN) succède au colonel Jérôme Delhez qui rejoint l’inspection générale de la gendarmerie.

Deux-Sèvres : colonel Jean-Pascal Chateau (service traitement information générale Rosny-sous-Bois) succède au colonel Olivier Barth qui rejoint l’l’EOGN à Melun où il commandera la division de l’ingénierie de formation.

Vosges : colonel Brice Mangou (chef bureau publications Sirpag) succède au  colonel Dominique Schoenher nommé au centre de recherches de l’EOGN.

Commandants en second des groupements

Ain : Lieutenant-colonel Frédérik Sauge-Merle (direction sûreté SNCF Paris)

Aisne : Lieutenant-colonel Nicolas Nioche (Bureau de la préparation et du pilotage du fonctionnement et de l’investissement DGGN)

Aveyron : Lieutenant-colonel Eddy Horus (Bureau opérations Région de gendarmerie Midi Pyrénées)

Dordogne : Lieutenant-colonel Serge Rayne (service central des armes)

Drôme : Lieutenant-colonel Christophe Bentziger, (adjoint Drôme)

Eure-et-Loire : Lieutenant-colonel Gery Inbona (division appui opérationnel région Bourgogne)

Gironde : Lieutenant-colonel Patrice Lacaze (Bureau du recrutement, des concours et des examens DGGN)

Hautes-Pyrénées : Lieutenant-colonel Alain Bouedo (OSCE Autriche)

Ile-et-Vilaine : Lieutenant-colonel Vincent Damerval (BPO DGGN)

Moselle : Lieutenant-colonel Franck Maudhuit (bureau performance et cohérence opérationnelle région Ile-de-France)

Nièvre : Lieutenant-colonel Hervé Tournoux (division opérations région Poitou-Charentes)

Nord : Lieutenant-colonel Pierre Chatellier (Otan)

Pas-de-Calais : Lieutenant-colonel Gilles Granier (chef renseignement territorial SDRT Bourges)

Pyrénées-Atlantiques : Lieutenant-colonel Régis Lavergne (commandant la section de recherches de Poitiers)

Saône-et-Loire : Lieutenant-colonel Philippe Vailler (groupement Haute-Savoie)

Seine-et-Marne : Lieutenant-colonel Ludovic Laporte (Ressources humaines du commandement du soutien opérationnel)

Tarn : Lieutenant-colonel Thierry Blondet, (Région de gendarmerie Midi Pyrénées)

Yvelines : Lieutenant-colonel Rémy Moulinier (cabinet DGGN)

Gendarmerie mobile

Le lieutenant-colonel Alain Gloannec (CNEFG Saint-Astier) nommé commandant du groupement IV/2 de Limoges.
Le lieutenant-colonel Laurent Lambert (commandant en second groupement I/5 Sathonay-Camp) est nommé commandant du groupement I/5 Sathonay-Camp

Le lieutenant-colonel Marcel Michon, (groupement de Hyères) est nommé à la tête du groupement 11/3 de Mont-Saint-Aignan.
Le lieutenant-colonel Xavier Perrin, du 1er RI de la Garde est nommé chef du groupement 1/7 de Metz.
Le lieutenant-colonel Christophe Vanderplancke du groupe spécial de surveillance de la Gendarmerie de l’air à Paris : groupement II/2 Mont-de-Marsan.

Gendarmerie spécialisée

Le lieutenant-colonel Jean-Guillaume Rémy (groupement de l’Ain) nommé commandant du groupement de gendarmerie maritime de la Méditerranée à Toulon à la place du colonel Joel Molera, nommé ASI en Argentine.

Le colonel Olivier Devulder, (sous-direction de l’immobilier et du logement DGGN) commandant groupement nord Gendarmerie de l’air. Il succède au colonel Bertrand Thouvenot, nommé ASI à Madagascar.
Le colonel Raphael Garreau ( commandant en second groupement Ile- et-Vilaine) commandant groupement nord Gendarmerie des transports aériens.

D.C

A voir également

Illustration (MG/ESSOR)

Nord : un gendarme fauché par la voiture des cambrioleurs en fuite

Heureusement il n’a été que légèrement blessé. Un gendarme a eu très chaud, mercredi, en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement notre dernier dossier : « il y a 10 ans, le rattachement de la Gendarmerie au Ministère de l‘Interieur »

Vous n’êtes pas (encore) abonné à notre magazine « L’Essor de la Gendarmerie Nationale », je vous propose de recevoir, gratuitement, notre dossier du mois de janvier, en tiré à part.


Il vous suffit pour cela de nous retourner, en un clic, le simple bulletin ci-dessous :