mercredi 28 octobre 2020
Accueil / A la Une / Le patron des gendarmes assigne en diffamation un lieutenant, qui demande l’indulgence du tribunal
Justice (Photo Matthieu GUYOT/Essor)
(Photo/MG/Essor).

Le patron des gendarmes assigne en diffamation un lieutenant, qui demande l’indulgence du tribunal

L’affaire est rarissime et étonnante. A Perpignan, le tribunal de grande instance vient de se pencher, ce jeudi 21 juin, sur une affaire de diffamation. Elle oppose deux parties: un général d’armée, le directeur général de la Gendarmerie Richard Lizurey, et un lieutenant, Paul Morra, en congés de longue durée pour maladie depuis le mois de juillet 2017. Deux officiers qui auraient davantage pu se croiser dans une caserne de Gendarmerie plutôt qu’à s’affronter devant la Justice.

Le patron des gendarmes accuse de diffamation publique Paul Morra. Ce lieutenant est l’ancien président de l’Adefdromil-Gend, une association professionnelle nationale de militaires (APNM), et le président de l’Association des forces armées réunies (Afar), qui a pris la suite de l’Adefdromil-Gend. Deux articles, publiés en septembre et en octobre 2017, et une vidéo, mise en ligne également à l’automne 2017, sont dans le viseur du général Richard Lizurey.

La citation à comparaître, publiée sur armee-media.com, le site web de l’Afar, souligne que l’officier de gendarmerie accuse ainsi Richard Lizurey d’avoir commis “un délit d’escroquerie au jugement en bande organisée”. Une accusation qui “porte atteinte à son honneur et à sa considération”, relève l’avocat du patron des gendarmes.

Jeudi, l’avocat de Richard Lizurey, Me Christophe Bigot, a demandé un euro à titre de dommages et intérêts en réparation du préjudice subi, et la publication d’un communiqué judiciaire sur la page d’accueil du site armee-media.com. Le ministère public a également appelé à la condamnation du prévenu. Son avocate, Me Sophie Canadas-Blanc, a elle plaidé la bonne foi, l’absence d’animosité personnelle et demandé l’indulgence. La décision du tribunal est attendue dans un mois, le 26 juillet 2018.

G.T.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.