L'Essor

Le ministre Lecornu, co-animateur du “grand débat” national, est colonel de réserve (spécialiste) de la Gendarmerie

Alexandre Benalla et Sébastien Lecornu ont été d'authentiques réservistes opérationnels avant d'être promus dans la réserve des spécialistes Capture d'écran Twitter Cédric Pietralunga/Le Monde

Sébastien Lecornu a été désigné avec Emmanuelle Wargon pour animer le grand débat national, organisé par le gouvernement. Ce jeune ministre chargé des collectivités territoriales auprès de Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, est très lié à la Gendarmerie.

L’ancien maire de Vernon (Eure) est en effet réserviste de la Gendarmerie et ce depuis de nombreuses années. Il a intégré la réserve opérationnelle en 2011. En politique, Sébastien Lecornu a été l’ancien président du conseil départemental de l’Eure et secrétaire d’Etat auprès de Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique.

L’hebdomadaire Paris Match lui avait consacré un portrait en janvier 2018, intitulé Sébastien Lecornu, un gendarme au gouvernement. Dans l’une des photos illustrant cet article, on aperçoit sa vareuse bien en évidence dans son bureau du ministère de la transition écologique.

Lire aussi sur L’EssorAlexandre Benalla, un réserviste opérationnel passé de brigadier à lieutenant-colonel : explications (actualisé avec note de la direction aux réservistes)

Nommé sous-lieutenant le 26 juillet 2011 puis automatiquement  lieutenant en décembre 2012, il a servi activement dans la réserve du groupement de l’Eure et a notamment commandé un peloton de réserve dans lequel figurait le brigadier Alexandre Benalla.

Ensuite, comme son ancien subordonné, nommé lieutenant-colonel, le lieutenant Lecornu a été promu colonel dans la réserve opérationnelle au titre des spécialistes comme le prévoit l’article L4221-3 du code de la défense. Il était alors âgé de 31 ans. Comme déjà écrit par L’Essor, il a été nommé très discrètement et sans publication officielle, à l’instar d’Alexandre Benalla

Lire aussi sur L’EssorL’UNPRG demande la fin du “bradage des grades dans la réserve” et s’interroge sur l’utilité des grades dans la réserve citoyenne