mardi 23 juillet 2019
Accueil / A la une / Le meurtrier du major Rusig fait appel de sa condamnation à perpétuité
Le major Rusig (Photo DR)

Le meurtrier du major Rusig fait appel de sa condamnation à perpétuité

Le meurtrier présumé du major de gendarmerie Christian Rusig fait appel. Condamné le 10 mai dernier à la prison à perpétuité, avec une peine de de sureté de 20 ans, il veut être rejugé. C’est ce qu’annonce son avocate, Meriem Mendil. Un second procès se tiendra devant une autre cour d’assises que celle de l’Ariège, vraisemblablement à Toulouse selon La Dépêche du Midi.

Pour son avocate, citée par le journal, la décision de Loïc Gékière n’est pas une surprise : “C’est dans la logique de ce qu’il a affirmé à l’audience, et durant toute l’instruction de cette affaire”.

Lire aussi sur L’Essor: Perpétuité avec 20 ans de sûreté pour le meurtrier du major Rusig

Le multirécidiviste a toujours affirmé qu’il n’avait pas vu la victime, qui venait de descendre du véhicule.

La cour d’assises a suivi les réquisitions de l’avocat général. Ce dernier avait estimé que Gékière avait une intention criminelle.

A voir également

Jacques Witkowski

Jacques Witkowski, nouveau préfet de l’Hérault est un ancien officier de Gendarmerie

Le nouveau préfet de l'Hérault, Jacques Witkowski, est un ancien officier de Gendarmerie. Il était directeur de la Sécurité civile et à ce titre patron des sapeurs-pompiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *