jeudi 21 mars 2019
Accueil / A la une / Le major général annonce une mobilité obligatoire à l’extérieur de l’Arme pour les officiers
Le major Général Christian Rodriguez a à la tribune ( Photo DC L’Essor)

Le major général annonce une mobilité obligatoire à l’extérieur de l’Arme pour les officiers

C’est une information très importante pour les officiers. Ils devront en effet, comme c’est le cas pour les hauts fonctionnaires, en particulier ceux issus  de l’Ecole nationale d’administration,  assurer une mobilité à l’extérieur de l’Arme.  C’est ce qu’a annoncé le major général de la Gendarmerie, le général de corps d’armée Christian Rodriguez lors de son discours devant les congressistes de l’UNPRG au Cap d’Agde jeudi 24 mai.

Lire aussi sur L’Essor : Congrès de l’UNPRG : le major général de la Gendarmerie répond aux interrogations du président

“Le directeur général a souhaité par exemple que le parcours des officiers prévoit désormais, de façon obligatoire, une mobilité dans une autre administration, voire dans le secteur privé, pour que nous soyons davantage connus à l’extérieur et pour que nos officiers n’en reviennent que meilleurs au bercail, avec une expérience interministérielle, des contacts supplémentaires dans la société civile, des arguments nouveaux pour faire avancer la maison.”

Le numéro 2 de l’Arme a aussi évoqué les hauts potentiels, un sujet qui fait débat en interne et au sujet duquel le président national de l’UNPRG l’a interpellé. L’Essor a fait son éditorial du Numéro 516 sur ce sujet.

 

” Il ne s’agit pas d’établir des castes ou de remettre en cause la diversité des profils au sein du corps des officiers. Il s’agit au contraire de favoriser la constitution d’un vivier, le plus large possible, pour aller chercher et développer les expériences, les aptitudes et les qualités dont nous avons spécifiquement besoin. Notre institution ne doit pas se fermer sur elle-même, elle doit continuer à s’ouvrir, s’ouvrir également aux civils, de façon à s’attaquer à de nouveaux défis et mieux répondre aux attentes et à l’air du temps. Il est de notre responsabilité – y compris et surtout de notre responsabilité militaire – de marcher avec notre temps et de chercher à devancer le temps suivant. “

Lire aussi sur L’Essor : Comment la Gendarmerie va dénicher ses hauts potentiels 

 

A voir également

Essor défenseur des droits maintien de l'ordre

Graves incidents samedi à Paris : les gendarmes réagissent et proposent !

C’est le Premier ministre qui le dit. Le dispositif de maintien de l’ordre déployé lors …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *