mercredi 25 novembre 2020
Accueil / A la Une / Le lourd passif de l’homme qui a renversé un gendarme dans le Pas-de-Calais
Photo d'illustration (crédit photo: MG/L'Essor).
Photo d'illustration (crédit photo: MG/L'Essor).

Le lourd passif de l’homme qui a renversé un gendarme dans le Pas-de-Calais

La justice du Pas-de-Calais soupçonne le trentenaire qui a renversé un gendarme du peloton motorisé de Béthune d’agression sexuelle, de vol et d’outrages.

On commence à en savoir un peu plus sur la folle équipée d’un jeune homme du Pas-de-Calais. Vendredi 12 juin dernier, un juge d’instruction du tribunal judiciaire de Béthune a mis en examen ce trentenaire, sous mesure de protection. La justice l’a inculpé pour tentative de meurtre sur personne dépositaire de l’autorité publique. On lui reproche d’avoir renversé un motard de la Gendarmerie. C’était à Verquin, dans le Pas-de-Calais, au début du mois de juin. La justice le soupçonne d’avoir fait délibérément un écart pour envoyer le motard sur une voiture arrivant en face, rapporte le quotidien régional La Voix du Nord. Le gendarme blessé a fait savoir sur les réseaux sociaux qu’il allait bien. Ce gendarme de 38 ans souffre tout de même d’une fracture du plateau tibial gauche.

Lire aussi: Arrestation du chauffard ayant percuté un gendarme de la Manche

Poursuivi pour plusieurs délits dans le Pas-de-Calais

Déjà lourde, la barque de Jérôme K. s’est alourdie au fil des investigations. Outre la tentative de meurtre, la justice du Pas-de-Calais s’intéresse aux blessures involontaires causées au second automobiliste. Les enquêteurs se sont également penchés sur le véhicule du chauffard. Le jeune homme aurait volé la Volkswagen Golf utilisée pour percuter le motard de la Gendarmerie. La victime? Cette fois-ci la gérante d’un café de Nœux-les-Mines. La commerçante l’accuse également aujourd’hui d’agression sexuelle. Et ce n’est pas tout. Après son interpellation, emmené aux urgences avant son placement en garde à vue, le jeune homme aurait insulté les policiers et le personnel soignant. Une bien triste équipée sauvage, si les faits sont avérés.

Crowdfunding campaign banner

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.