jeudi 6 mai 2021
Accueil / A la Une / Le hack de la messagerie chiffrée Encrochat continue de produire ses effets à l’international
Un téléphone Encrochat (Crédit photo: Sylak 88 / Youtube).

Le hack de la messagerie chiffrée Encrochat continue de produire ses effets à l’international

Le piratage des échanges du réseau téléphonique sécurisé Encrochat par les gendarmes français continue de produire ses effets à l’étranger. Voici trois infos récentes à retenir sur ce sujet.

Bataille judiciaire en Angleterre sur Encrochat

La question de la légalité de la manoeuvre judiciaire a été attaquée outre-Manche. Selon le magazine spécialisé “Computer Weekly”, la justice anglaise, début février, a estimé que les communications collectées par les gendarmes français et leurs partenaires néerlandais avait bien été obtenus légalement, ce qui était attaqué par la partie appelante. Le jugement de la cour d’appel est consultable ici.

Lire aussi: Encrochat: de nouvelles révélations sur le malware des gendarmes

La décision de justice donne d’ailleurs quelques indices techniques sur le malware mis au point par les français. Selon un expert cité par les appelants, les données interceptées l’auraient été en clair. C’est-à-dire avant leur chiffrement! Les gendarmes auraient pu faire la copie durant le passage des messages dans la mémoire vive de l’appareil, la Ram. Mais aussi en copiant la base de données Realm. C’est une technologie de gestion des données sur appareils mobiles en local et en cloud.

Quoi qu’il en soit, les juges ont conclu qu’il n’y aurait pas eu, dans cette affaire, d’interception des communications au sens strict, mais un simple stockage. Et ils ont donc débouté les appelants. Pour la presse anglaise, la possibilité d’un nouvel appel de cette décision n’est pas exclue. A noter enfin que ce questionnement autour de la légalité de la preuve n’est pas seulement anglais, en témoigne ce tweet.

Plus de cent personnes arrêtées en Suède

Visiblement, la coopération internationale des polices bat son plein autour de l’opération Encrochat. Cet article de L’Expressen, un journal suédois, rapporte que plus de cent personnes seraient détenues en Suède à la suite d’éléments apportés par le piratage. “C’est également grâce à Encrochat que la police a retrouvé deux avocats soupçonnés d’avoir divulgué des informations classifiées à des criminels”, note aussi le média suédois.

Mais le journal estime que cette opération ne constitue qu’un avantage temporaire pour la police. “Le gouvernement doit tirer les leçons de l’affaire Encrochat et affiner continuellement les outils de la police dans la guerre technologique avec les gangs”, conclut-il.

L’incroyable bilan international

Nous avions déjà dévoilé dans nos colonnes les chiffres impressionnants du piratage d’Encrochat. Soit l’accès à 60.000 terminaux et 1.100 arrestations dans le monde et 35 tonnes de drogues saisies. Le Parisien a obtenu récemment des précisions supplémentaires. Le quotidien rapporte ainsi que les conversations piratées ont permis à la justice belge de réaliser une saisie record dans le port d’Anvers. Les enquêteurs belges auraient alors mis la main sur plus de 11 tonnes de cocaïne, soit 450 millions d’euros de valeur marchande !

Lire aussi: Les enseignements de quatre grands dossiers pour la Gendarmerie en 2020

Un bilan qui devrait sans doute encore gonfler. Au détour d’un déballage sur la place publique de données policières, les BlueLeaks, un rapport de renseignement du FBI note que le puissant cartel de la drogue de Sinaloa utilisait les téléphones Encrochat.

GT

Crowdfunding campaign banner

Un commentaire

  1. boubou

    la gendarmerie française a fermé l’un des plus grands hébergeurs d’Europe pendant près d’une heure l’année dernière pour y installer des malwares afin de pouvoir lire tous les chats de tous les utilisateurs du système de communication EncroChat pendant quelques mois, . Cela ressort clairement des documents d’enquête criminelle au Royaume-Uni, en France et aux Pays-Bas que Crimesite a consultés.

    https://www.crimesite.nl/encrochat-de-reconstructie-van-de-hack/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.