jeudi 28 mai 2020
Accueil / A la une / Le général Richard Lizurey, ancien DGGN, va contrôler la gestion de la crise du coronavirus
Le directeur général de la Gendarmerie, le général d'armée Richard Lizurey (Ph: M.GUYOT/ESSOR)
Le directeur général de la Gendarmerie, le général d'armée Richard Lizurey (Ph: M.GUYOT/ESSOR)

Le général Richard Lizurey, ancien DGGN, va contrôler la gestion de la crise du coronavirus

Le général Richard Lizurey, 61 ans, vient d’être appelé à la rescousse par Edouard Philippe. L’ancien patron des gendarmes a remis le képi ce week-end.

Richard Lizurey vient en effet d’entamer une mission d’auditeur pour assurer le contrôle qualité de la gestion de l’épidémie du coronavirus covid-19. Matignon a confirmé ce lundi 30 mars en fin de matinée l’information du Monde.

Lire aussi: Un gendarme décède des suites du coronavirus covid-19

Richard Lizurey en 2e section

Le Premier ministre Edouard Philippe (Capture d'écran TF1).
Le Premier ministre Edouard Philippe (Capture d’écran TF1).

Selon les services du Premier ministre, l’ancien directeur général apportera un regard extérieur sur la crise, une forme de contrôle qualité de nos décisions”. “J’apporterai une expertise sur l’organisation interministérielle de la gestion de crise“, a précise à L’Essor Richard Lizurey.

L’officier général a également précisé à L’Essor que cette mission lui avait été confiée dans le cadre de la 2ème section, rejointe il y a cinq mois. Le général Lizurey avait en effet quitté le service actif le 31 octobre 2019, remplacé par le général Christian Rodriguez. Après leur service actif (41 ans pour le général Lizurey), tous les officiers généraux intègrent la 2ème section jusqu’à l’âge de 67 ans. Pendant cette période, ils peuvent se voir “rappeler dans les cadres d’active” par le gouvernement. A tout moment et pour une mission d’une durée fixe ou indéterminée.

Depuis le début de cette crise sanitaire sans précédent, de nombreuses critiques visent la gestion de l’Etat et du gouvernement. Elles mettent en cause notamment le maintien du premier tour des élections municipales et le manque de matériels (tests de dépistage, masques, lits de réanimations).

Élu aux élections municipales à Chartres

Rattaché au cabinet du Premier ministre, Richard Lizurey dispose désormais d’un bureau à Matignon. Il va devoir mettre entre parenthèses ses activités actuelles, au moins pour quelques mois.

Lire aussi: Richard Lizurey prépare sa reconversion dans le conseil

Le général Lizurey avait d’abord crée Aquilos, une société de conseil aux entreprises. Début février, il intervenait sur le thème de sécurité publique et privée lors du dîner annuel des directeurs de la sécurité. Il vient par ailleurs d’être élu au premier tour à Chartres sur la liste du maire sortant divers droite Jean-Pierre Gorges.

PMG.

2 Commentaires

  1. Fabrice

    La relève ne fait pas l’affaire?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *