mercredi 23 septembre 2020
Accueil / A la Une / Le général Marc Boget, chef de file des gendarmes à la direction du numérique
L'équipement en smartphones Néogend, ici utilisé lors d'une patrouille par un gendarme de Quetigny, est l'un des projets phares de l'Institution dans le numérique (crédit photo: GT/ L'Essor).

Le général Marc Boget, chef de file des gendarmes à la direction du numérique

On connait désormais les noms des officiers qui vont rejoindre la nouvelle direction du numérique du ministère de l’Intérieur. Leurs noms figurent dans trois arrêtés publiés ce dimanche au Journal officiel. Ces trois officiers de gendarmerie prendront leurs nouvelles fonctions le 1er janvier 2020. Ils sont nommés pour un an.

Le parcours de Marc Boget

Le premier d’entre eux est le général de brigade Marc Boget. Il devient en effet le directeur adjoint du numérique de la nouvelle structure. Une nomination méritée pour ce gendarme geek. Centralien et passé par l’EOGN (1994-1996), le général Boget est un spécialiste des systèmes d’information.

Fait rare dans la Gendarmerie, il a d’abord commencé sa carrière dans le privé, chez l’industriel Schlumberger. L’officier général a également été chargé de la mise en place de l’intranet au sein de la Gendarmerie. Il a également été responsable des projets métiers en systèmes d’information pour la sécurité intérieure.

Enfin, l’officier a commandé sur le terrain le groupement de l’Oise lors de la traque des deux frères Kouachi en janvier 2015. Le département se trouve en effet à quelques centaines de mètres de celui de Seine-et-Marne et de Dammartin-en Goële où les deux auteurs de la tuerie à Charlie Hebdo ont été neutralisés par le GIGN.

Lire aussi sur L’Essor: Révolution numérique: le nouveau visage de la Gendarmerie (dossier)

Développement des terminaux Néogend

Outre le général de brigade Marc Boget, deux autres gendarmes vont rejoindre les cadres de la direction du numérique. Le colonel Olivier Langou devient sous-directeur de la gouvernance au sein du service du pilotage stratégique et de la gouvernance à la direction du numérique, relevant du secrétariat général du ministère de l’Intérieur. Ingénieur des Mines, saint-cyrien et passé par l’EOGN, le colonel Langou a participé au déploiement des terminaux mobiles Néogend. Il a également commandé la compagnie de Lucé (Eure-et-Loire).

Quant au colonel Christophe Vercellone, il est nommé sous-directeur de l’architecture et des infrastructures techniques à la direction du numérique relevant du secrétariat général du ministère de l’Intérieur. Il a notamment dirigé le groupement des Pyrénées-Atlantiques (2016-2019) durant le sommet du G7 de Biarritz et la compagnie de Lorient.

PMG

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *