dimanche 20 octobre 2019
Accueil / A la une / Le général Lavergne mis hors de cause dans l’affaire Benalla
Le général de brigade, alors colonel Lonel Lavergne (Capture d'écran Assemblée nationale).
Le général de brigade, alors colonel, Lionel Lavergne (Capture d'écran Assemblée nationale).

Le général Lavergne mis hors de cause dans l’affaire Benalla

Il y a quatre mois, les sénateurs mettaient en cause son témoignage devant leur commission d’enquête sur l’affaire Benalla. La justice vient de mettre hors de cause le général de brigade Lionel Lavergne.

Les sénateurs reprochaient à l’officier de gendarmerie, alors commandant le groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR), d’avoir “retenu une part significative de la vérité”. Notamment sur le rôle et les attributions d’Alexandre Benalla à l’Elysée.

Une accusation qui visait également le directeur de cabinet d’Emmanuel Macron, Patrick Strzoda et le secrétaire général de l’Elysée Alexis Kohler.

La procédure ouverte par le parquet de Paris pour ces soupçons de faux témoignages devant la commission d’enquête sénatoriale vient d’être classée sans suite pour Patrick Strzoda.

Dans un long communiqué publié jeudi, le procureur de la République de Paris Rémy Heitz relève, que le directeur de cabinet du chef de l’Etat, “a pu effectuer une description incomplète des attributions d’Alexandre Benalla” au

cours de son audition du 25 juillet 2018 au Sénat. Mais qu’il a ensuite fourni une note descriptive de ces missions le 10 octobre 2018.  “L’ensemble de ces éléments ne permet donc pas de caractériser une altération de la vérité destinée à tromper la mission d’information” du Sénat. La procédure concernant M. Strzoda est donc “classée sans suite”.

Aucune infraction” pour le Parquet

Enfin, concernant les deux autres personnes (Alexis Kohler et Lionel Lavergne) citées dans le signalement du Sénat mais pas directement mises en cause par les sénateurs, le procureur de la République de Paris écrit in fine : “Aucune infraction, susceptible d’être imputées aux autres personnes citées dans le signalement, n’a par ailleurs été mise en évidence par l’enquête conduite par les services de la police judiciaire“. On ne peut pas être plus clair !
Pour autant, sur les cas d’Alexandre Benalla et de Vincent Crase, dont les témoignages avaient également été signalés par le Sénat, le parquet de Paris ne se prononce pas. La “sincérité des témoignages” des deux hommes fera l’objet d’un nouvel examen, au terme des procédures déjà engagées contre eux pour d’autres faits, précise le communiqué.

Le général Lavergne a quitté l’Elysée au mois de mai pour rejoindre la la direction de la Gendarmerie. Il a été nommé adjoint à la direction des opérations et de l’emploi (DOE), une direction stratégique de la Gendarmerie.

Il a été remplacé, le 18 mai, à la tête du GSPR par le colonel Benoît Ferrand. Celui-ci pendra début septembre le commandement de la direction de la sécurité de la présidence de la République (DSPR) qui coiffera l’actuel commandement militaire de l’Elysée et le GSPR.
Le général Lionel Lavergne, 50 ans, vient par ailleurs d’être promu officier de la Légion d’honneur dans la traditionnelle promotion réservée aux militaires avant le 14 juillet.

P-M.G

A voir également

Le général d'armée Richard Lizurey (au centre) a fait son adieu aux armes mardi 15 octobre dans la cour d'honneur des Invalides à Paris (Ph: M.GUYOT/ESSOR)

Adieu aux armes du général Lizurey, “homme d’honneur et d’écoute” (vidéo)

Le directeur général de la Gendarmerie, le général d'armée Richard Lizurey a fait son adieu aux armes mardi 15 octobre aux Invalides à Paris.

Un commentaire

  1. niout

    “”On ne peut être plus clair”””… Hum..! Pour sa dévotion “aveugle” au sytème il a reçu la belle récompense de sa docilité….! Maintenant qu’il a sali la fonction, d’être récipiendaire d’une distinction honorifique souille encore plus la médaille déjà durement écornée par sa vulgarisation… Je ne le féliciterai pas…!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *