mardi 17 septembre 2019
Accueil / A la une / Le général Jacques Plays officiellement à la tête de la région Occitanie
Prise de commandement Plays
Le général Lévêque a remis symboliquement le drapeau de la région Occitanie au général Plays ( Photo Facebook GGD 31)

Le général Jacques Plays officiellement à la tête de la région Occitanie

Le général de division Jacques Plays est le nouveau chef des 8.000 gendarmes d’Occitanie depuis le mois d’août. Il succède au général Bernard Clouzot, nommé à la direction générale chargé du retour d’expérience.

Jacques Plays a officiellement pris son commandement ce lundi à la caserne Courrège, à Toulouse. Le général Plays était précédemment commandant de la région de Gendarmerie de la Corse à Ajaccio depuis 2016.

Lire aussi sur L’EssorMercato des généraux: le détail des mouvements estivaux

C’est le général de corps d’armée Marc Lévêque, commandant de la région Paca et de la zone de sécurité sud, qui a officiellement confié son commandement au nouveau patron des gendarmes d’Occitanie. Il lui a symboliquement confié le drapeau de la région.

Cité par Actu.fr, il a qualifié la nomination du général Plays comme “la consécration d’un brillant parcours professionnel”.

En Occitanie, la Gendarmerie gère la sécurité publique sur 95% du territoire couvrant près des deux tiers de la population. Elle participe aussi au secours en montagne dans le massif pyrénéen avec les PGHM (Peloton de gendarmerie de haute-montagne). Elle comprend aussi des unités nautiques ainsi qu’une antenne GIGN à Toulouse.

Commandant d’escadron à Tarbes et adjoint au sous-directeur de la Police judiciaire

Plays 2
Le général Jacques Plays à gauche aux côtés du général Marc Lévêque (Photo Facebook GGD 31).

Le général Plays connaît la région. Il a en effet commandé l’escadron de mobiles de Tarbes. Juste avant, ce Saint-Cyrien de 54 ans avait fait son entrée dans l’Arme en 1989 comme commandant de peloton à l’escadron montagne de gendarmerie mobile de Chambéry.

Après Tarbes, il a commandé la compagnie d’Epinal (Vosges) de 1995 à 1998. Puis, il a rejoint la direction générale comme chargé d’études prospectives. Ensuite, il a été chef de la section réglementation spécialisée France-Europe du bureau de la police judiciaire de la direction générale.

Puis, se spécialisant dans ce domaine, il est devenu adjoint au chef de bureau de la police judiciaire. Toujours dans cette spécialité, il été l’un des acteurs à Rosny-sous-Bois de la mise au point du fichier d’antécédents judiciaires commun à la police et la gendarmerie nationales, le TAJ.

Ce diplômé de l’École de guerre a commandé à Rouen le groupement de gendarmerie départementale de Seine-Maritime (1.400 personnels) avant de revenir dans la police judiciaire comme adjoint au sous-directeur de la police judiciaire de 2012 à 2016. Officier de la Légion d’honneur et du Mérite, il est aussi titulaire du Mérite de la Guardia Civile dont un détachement était présent à Toulouse. Il est titulaire du brevet des troupes de montagne.

D.C

A voir également

Le général d'armée Richard Lizurey, directeur général de la Gendarmerie nationale (Photo d'illustration S.D/L'Essor).

La succession de Richard Lizurey est ouverte

Après l'adieu aux armes du général d'armée Richard Lizurey, le 15 octobre, qui sera le nouveau directeur général de la Gendarmerie?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *