dimanche 25 août 2019
Accueil / A la une / Décès accidentel de l’adjudant-chef Dominique Ducher, “CB” de Landivisiau
L'adjudant-chef Dominique Ducher (Photo DR)

Décès accidentel de l’adjudant-chef Dominique Ducher, “CB” de Landivisiau

L'adjudant-chef Dominique Ducher (Photo DR)
L’adjudant-chef Dominique Ducher (Photo DR)

Nous avons appris avec émotion le décès lors d’un accident de plongée de l’adjudant-chef Dominique Ducher, commandant de la brigade de Landivisiau (Finistère). Le gendarme est mort en s’adonnant à la plongée lors d’un stage réalisé en dehors de son service.

L’accident, relaté par Var Matin est survenu ce dimanche 12 mai à la Ciotat (Bouches-du-Rhône). Commandant de la brigade territoriale de Landivisiau, (Finistère) depuis le mois d’août 2017, l’adjudant-chef Ducher avait 56 ans. Il était originaire de la Gironde.

Marié, Dominique Ducher était père de quatre enfants, dont un militaire de l’Arme, adjudant instructeur à l’école de Chaumont. Il était également le fils du colonel (ER) de gendarmerie Edgar Ducher et le frère de l’adjudant-chef (ER) Frédéric Ducher, retiré en Polynésie. Enfin, le commandant de la brigade de Landivisiau était l’oncle et le parrain d’une élève-gendarme à l’école de gendarmerie de Châteaulin (Finistère).

Ancien gendarme auxiliaire et garde républicain

L’adjudant-chef Dominique Ducher était médaillé militaire (Photo DR)

Après son service national  en tant que gendarme auxiliaire à Saint-Astier (Dordogne), il intègre l’Arme à l’école de Montluçon en 1983. Il débute sa carrière au 1er régiment d’infanterie de la Garde Républicaine puis rejoint la “blanche” en 1988 à la brigade de Pau (Pyrénées-Atlantiques). Devenu officier de police judiciaire, il est nommé en 1999 au Groupe d’observation et de surveillance (GOS) de la section de recherches de Bordeaux.(Gironde)

Puis il gagne en 2005 la brigade de Gan (Pyrénées-Atlantiques) où il reste cinq ans.  En 2010, il est affecté à la brigade de Port-Louis (Guadeloupe) et quatre ans plus tard, commande la brigade de Saint-Joseph à la Réunion. C’est à son retour en métropole en 2017 qu’il prend la tête de la brigade de Landivisiau.

L’adjudant-chef Ducher était notamment médaillé militaire et titulaire de la médaille d’or de la Défense nationale. L’Essor adresse à son épouse, à ses quatre enfants, à ses six petits-enfants, à ses parents et à tous ses proches et camarades ses condoléances attristées.

Hommage lundi 20 mai à Merignac

Un dernier hommage lui sera rendu lundi au crématorium de Merignac (Gironde) à 9h00 en présence d’une délégation de la Gendarmerie et des associations patriotiques.

A voir également

Le PC secret du colonel Rol-Tanguy, chef de l'insurrection à Paris en août 1944. (Ph: Pierre Antoine)

Le PC de l’insurrection parisienne d’août 1944 ouvert au public

Le PC d'où le colonel Rol-Tanguy dirigea le soulèvement d'août 1944 est le clou du nouveau Musée de la Libération de Paris ouvert dimanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *