mercredi 5 août 2020
Accueil / A la Une / La succession de Richard Lizurey est ouverte
Le général d'armée Richard Lizurey, directeur général de la Gendarmerie nationale (Photo d'illustration S.D/L'Essor).
Le général d'armée Richard Lizurey, directeur général de la Gendarmerie nationale (Photo d'illustration S.D/L'Essor).

La succession de Richard Lizurey est ouverte

La succession de Richard Lizurey est ouverte. Le prochain départ du général d’armée laisse le champ libre à toutes les interrogations. Après son adieu aux armes, prévu le 15 octobre, qui sera le nouveau directeur général de la Gendarmerie?

Ces dernières semaines, les militaires de l’Arme échangent rumeurs et indices pour tenter de connaître le nom du futur patron des gendarmes. Et, selon nos informations, le major général Christian Rodriguez est très bien placé pour devenir le prochain DGGN. Le parcours de l’officier général coche toutes les cases. Il a commandé une région, la Corse. Il est passé par la gendarmerie mobile et la direction générale. Enfin, le major général a été conseiller ministériel de Manuel Valls en 2013 lors du passage de ce dernier à l’Intérieur.

Lire aussi sur L’Essor: Info L’Essor – Le général Lizurey fera son adieu aux armes le 15 octobre

Un indice sur son éventuelle nomination: ces derniers mois, Richard Lizurey a fréquemment mis en avant dans des réunions gouvernementales le major général, le n°2 de la Gendarmerie. Laissant ainsi entrevoir une transition en douceur entre les deux chefs.

Rien n’est joué

Pour autant, rien n’est joué pour Christian Rodriguez. La nomination à ce poste est du ressort du président de la République puisqu’elle sera annoncée en Conseil des ministres. Et si ce sont bien des officiers qui dirigent la Gendarmerie depuis 2004, cet usage peut très bien cesser. Dans l’après-guerre, des magistrats occupaient ce poste, un temps tenu ensuite par des préfets.

Le corps d'origine des directeurs généraux de la Gendarmerie depuis l'après-guerre (Infographie: GT/L'Essor).
Le corps d’origine des directeurs généraux de la Gendarmerie depuis l’après-guerre (Infographie: GT/L’Essor).

Lire aussi sur L’Essor: Comment devient-on un directeur général de la Gendarmerie ?

La question du poste de major général

Si c’est bien un gendarme qui commandera à l’automne les 130.000 militaires d’active et de réserve de l’Arme, un jeu de chaises musicales s’ouvre. Qui pour devenir alors le prochain major général, si Christian Rodriguez est nommé DGGN? Toujours selon nos informations, c’est le général de corps d’armée Bruno Jockers, commandant la région du Grand Est, qui est pressenti.

Ce n’est cependant pas le seul officier général cité. Dans les couloirs de la direction générale, on remarque que le général de corps d’armée Armando de Oliveira, directeur des personnels militaires, ferait un bon candidat. Tout comme la générale de division Isabelle Guion de Méritens, actuellement inspectrice générale de l’administration. Réponse dans quelques semaines.

Gabriel Thierry et Pierre-Marie Giraud.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *