samedi 23 mars 2019
Accueil / A la une / La section de recherches de la Gendarmerie de l’air, chargée de l’enquête sur le crash du Mirage 2000D : une unité très particulière
La section de recherches de la Gendarmerie de l’air est saisie Photo d'archives (Gendarmerie de l’air).

La section de recherches de la Gendarmerie de l’air, chargée de l’enquête sur le crash du Mirage 2000D : une unité très particulière

La section de recherches de la Gendarmerie de l’air, basée à Velizy-Villacoublay, a été chargée de l’enquête sur le crash du Mirage 2000D de la BA 133 de Nancy-Ochey dont l’équipage, composé du capitaine Baptiste Chirié et de la lieutenante Audrey Michelon,   a été, hélas, retrouvé décédé jeudi après-midi. L’IRCGN, l’institut de recherches criminelles a dépêché des effectifs sur place pour les constatations.

Une du numéro 521 de L’Essor consacré aux 75 ans de la Gendarmerie de l’air

L’Essor a présenté cette section de recherches dans son numéro 521 du magazine consacré aux 75 ans de la Gendarmerie de l’air.

Une unité très méconnue

Unité très méconnue à ne pas confondre avec la section de recherches de la Gendarmerie des transports aériens (GTA) qui enquête sur les accidents d’aéronefs civils, la section de recherches de la Gendarmerie de l’air enquête sur les crash des appareils militaires français en France et à l’étranger, et des appareils militaires étrangers en France.

Mais elle a aussi en charge aussi des enquêtes sensibles, complexes ou lourdes sur les bases impliquant des militaires, victimes ou auteurs.
Rassemblant trente enquêteurs, dont plusieurs formés à l’école nationale de l’aviation civile, elle comprend trois divisions : évènements aériens militaires, atteintes aux personnes et aux biens et appui enquête.
En outre, plusieurs gendarmes sont équipés pour procéder à des enquêtes en milieu NRBC (nucléaire, radiologique, bactériologique et chimique).

Lire aussi sur L’Essor : Base militaire d’Istres : le porte-char et le tractopelle retrouvés

La colonelle Nelly Jegaden commande la section de recherches de la gendarmerie de l’air (Photo DC/L’Essor)

Seule “SR” à être commandée par une femme, la colonelle Nelly Jegaden, cette unité a résolu des enquêtes aussi retentissantes que sensibles comme un vol d’armes sur la base d’Istres en 2016 et le vol d’un tractopelle à Istres en 2017.

Ancien gendarme issu de l’ESOG de Montluçon, Nelly Jegaden, bretonne, a débuté sa carrière à la BT de Perros-Guirec avant de devenir officier avec un parcours atypique partagé entre police judiciaire, – section de recherches de Lille, bureau PJ à Metz, formation à la PJ à l’EOGN, bureau enquêtes PJ de l’IGGN- et la ..cavalerie.!

Cavalière émérite ( galop 7), Nelly Jegaden a été la 1ere femme officier au régiment de cavalerie où elle a été officier adjoint organisation emploi au centre d’instruction en charge des équipes sportives.

D.C

Deux aviateurs avec de nombreuses missions de guerre à leur actif 

Breveté pilote de chasse, le capitaine Baptiste Chirié détenait la qualification de pilote de combat opérationnel. Il totalisait 24 missions de guerre et 940 heures de vol. Brevetée navigateur officier système d’armes, la lieutenant Audrey Michelon détenait la qualification de sous-chef navigatrice. Elle totalisait 97 missions de guerre et 1 250 h de vol.”

 

A voir également

Cours généraux, marche au pas, habillement, connaissance des grades,...L'Ecole de Gendarmerie vise à parfaire toutes ces connaissances théoriques et pratiques. Crédit : M.Guyot/Essor.

Concours de sous-officier de Gendarmerie d’octobre 2019 : les dates et les modalités

Les dates et les modalités pour le concours de sous-officier, session d’octobre 2019, ont été …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *