mardi 17 septembre 2019
Accueil / A la une / La réorganisation de la sécurité de l’Elysée est officielle
Le colonel Benoît Ferrand, alors commandant du groupement des Bouches du Rhône, est devenu directeur de la sécurité de la présidence de la République à l'Elysée (DR)
Le colonel Benoît Ferrand, alors commandant du groupement des Bouches du Rhône, est devenu directeur de la sécurité de la présidence de la République à l'Elysée (DR)

La réorganisation de la sécurité de l’Elysée est officielle

L’Essor l’avait annoncé il y a quatre mois. Le nouveau dispositif de sécurité de l’Elysée est désormais officiel depuis ce mercredi. Le Journal officiel publie deux arrêtés confirmant les noms de ses nouveaux responsables.

Lire aussi sur L’Essor: Le colonel Ferrand succède au général Lavergne à la sécurité du Président

Le colonel Benoît Ferrand est nommé, à partir du 1er septembre, directeur de la sécurité de la présidence de la République (DSPR). Cette direction résulte de la fusion de la protection rapprochée du chef de l’État et du commandement militaire de l’Elysée. Le colonel Ferrand succède au général de brigade Eric Bio-Farina qui a occupé provisoirement ce poste avant de prendre le commandement de la prestigieuse Garde républicaine.

Avant sa nomination, Benoît Ferrand, 50 ans, commandait depuis le 18 mai le Groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR). Il avait succédé au général Lionel Lavergne. Mis en cause par le Sénat dans l’affaire Benalla, ce dernier avait quitté ses fonctions pour la direction des opérations et de l’emploi (DOE) de la Gendarmerie. Le parquet de Paris a mis hors de cause le général Lavergne deux mois plus tard.

Un policier à la tête du GSPR

De son côté, le commissaire divisionnaire Georges Salinas, 59 ans prend, le 1er septembre,  la tête du GSPR, une unité mixte d’une soixantaine de policiers et de gendarmes. Il deviendra à la même date directeur adjoint de la DSPR.

Le commissaire Salinas a été pendant six ans le numéro 2 de la Brigade de recherches et d’intervention (BRI). Il est ainsi intervenu lors des attentats de 2015 à l’Hyper Cacher et au Bataclan. Il est -encore pour quelques jours- au Service de la protection (SDLP) du ministère de l’Intérieur. L’adjoint du commissaire Salinas sera un lieutenant-colonel de Gendarmerie, actuellement numéro 3 du GSPR.

PMG

A voir également

Le général d'armée Richard Lizurey, directeur général de la Gendarmerie nationale (Photo d'illustration S.D/L'Essor).

La succession de Richard Lizurey est ouverte

Après l'adieu aux armes du général d'armée Richard Lizurey, le 15 octobre, qui sera le nouveau directeur général de la Gendarmerie?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *