dimanche 27 septembre 2020
Accueil / A la Une / La polémique sur les masques des policiers et des gendarmes se poursuit à l’Assemblée
Christophe Castaner, interrogé sur les masques ce 9 avril (Capture d'écran Assemblée nationale)
Christophe Castaner, interrogé sur les masques ce 9 avril (Capture d'écran Assemblée nationale)

La polémique sur les masques des policiers et des gendarmes se poursuit à l’Assemblée

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a été attaqué à l’Assemblée nationale sur la question des masques de protection, l’une des polémiques du moment dans la crise du coronavirus.

“Comment un policier lors d’un contrôle peut apprécier qu’une personne est porteuse du virus? C’est le flou. Des ordres et des contre ordres ont dominé jusque-là. En vérité, aucun plan de préservation des forces de secours et de l’ordre n’a été prévu.” La députée (LR) de Saône-et-Loire Josiane Corneloup n’a pas mâché ces mots devant le locataire de la Place Beauvau ce jeudi 9 avril. Actuellement, le port des masques de protection est autorisé pour les gendarmes seulement en cas de suspicion de covid-19.

Lire aussi: Oui, les gendarmes peuvent bien porter un masque de protection, mais dans certaines conditions

Les masques demandés par des policiers et gendarmes

Le nouveau masque de protection fabriqué par la société Ouvry (Crédit photo: Ouvry).
Un des masques fabriqué par la société Ouvry (Crédit photo: Ouvry).

Auditionné par la mission d’information sur le covid-19, Christophe Castaner se savait en effet attendu sur la question des masques de protection. De nombreux policiers et gendarmes s’interrogent sur le port des masques. Selon les chiffres de ministère de l’Intérieur, près de 1.400 personnels ont été infectés par le coronavirus. Mais, interrogé à plusieurs reprises par les députés sur ce thème, le ministre, qui a annoncé avoir demandé l’inscription du Covid-19 au tableau des maladies professionnelles, n’a visiblement pas convaincu.

“Les policiers et les gendarmes n’ont pas été entendus au début de la période du confinement”, déplore ainsi le député socialiste des Pyrénées-Atlantiques David Habib. “Il est vrai qu’il y a un désaccord sur la doctrine, a concédé Christophe Castaner. Certaines organisations syndicales ont demandé à ce que tous les policiers soient équipés en permanence de masques.” Et de poursuivre. “Ce n’est pas la doctrine nationale qui a été arrêtée et que nous appliquons“. Cette dernière “n’a pas convaincu les organisations syndicales, mais il me revient d’appliquer la doctrine nationale, qui n’est pas une doctrine ministérielle”, a botté en touche Christophe Castaner.

Si la doctrine reste la même, l’Intérieur s’équipe. Le ministère a commandé des paires de lunettes, des visières de protection et près de 40 millions de masques. “Contrairement aux déclarations du gouvernement, la France ne disposait pas de stocks suffisants” en matière de masques, analyse Josiane Corneloup. “C’est la raison pour laquelle ils ont été réservées longtemps aux personnels soignants.”

Crowdfunding campaign banner

2 Commentaires

  1. Niout

    Nos dirigeants politiques adoptent les mêmes comportements de défi, de mépris face au peuple qu’avec tous ceux qui réclament leurs droits. Avec une profonde indifference flagrante un mépris évident et toujours leur morgue suffisante permanente, ils éludent à l’envi les demandes légitimes en écrasant de leur position de privilégier les problèmes et les revendications.
    Par manque d’anticipation coupable d’amateurisme meurtrier, ils ordonnent imposent et envoient sans aucun regret au combat tous les fonctionnaires policiers gendarmes militaires soignants sans aucune autre considération que celle d’effectuer leur travail pour lequel ils se sentent ignorés sous payés mal considérés. L’avenir ne sera plus celui qu’on aurait espéré. Un bouleversement des mentalités des manières de faire d’être est à construire dans l’optique de savoir créer plus d’humanité plus de solidarité et encore plus de fraternité.

  2. Paul

    Envoyer les gendarmes sans aucune protection est une faute de commandement grave:
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/04/26/473-gendarmes-testes-positifs-au-coronavirus-21103.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *