mercredi 25 novembre 2020
Accueil / A la Une / La plaque Arnaud Beltrame restera sur le monument aux morts de Fontaine-le-Comte (actualisé)
Arnaud Beltrame était sorti major de l’Ecole militaire interarmes (Crédit:MG/L'Essor)
Arnaud Beltrame était sorti major de l’Ecole militaire interarmes (Crédit:MG/L'Essor)

La plaque Arnaud Beltrame restera sur le monument aux morts de Fontaine-le-Comte (actualisé)

Le monument aux morts de Fontaine-le-Comte (Vienne) avec une plaque à la mémoire du colonel Arnaud Beltrame qu'un habitant veut faire enlever. (Photo Mairie de Fontaine-le-Comte)
Le monument aux morts de Fontaine-le-Comte (Vienne) avec une plaque à la mémoire du colonel Arnaud Beltrame qu’un habitant veut faire enlever. (Photo Mairie de Fontaine-le-Comte)

La plaque d’hommage au colonel Beltrame restera vissée sur le monument aux morts de Fontaine-le-Comte. Le tribunal administratif de Poitiers a rejeté jeudi la requête d’un habitant de cette commune de la Vienne qui voulait faire enlever cette plaque.

Le plaignant, Robert Bonneau, assurait que la pose de cette plaque était illégale. Car le colonel Beltrame n’avait jamais résidé à Fontaine-le-Comte. Le 23 mars 2018 à Trèbes (Aude), le colonel Beltrame était mortellement blessé par un terroriste après avoir pris la place d’une otage. On compte aujourd’hui plus de 250 rues et places, salles de sport et écoles portant le nom “Colonel Beltrame”.

Lire aussi sur L’Essor : Il ne veut pas de plaque “colonel Beltrame” sur le monument aux morts de sa commune

“Mort pour le service de la Nation”

Dans leur jugement, consulté par L’Essor, les magistrats rappellent que l’acte de décès de l’officier de Gendarmerie porte la mention “Mort pour le service de la Nation“. “Dès lors, estiment-ils, l’apposition de son nom sur le monument aux morts de la commune n’est pas étrangère aux événements auxquels ces monuments ont vocation à rendre hommage“. Ce n’est donc “pas de nature à lui enlever son caractère commémoratif” .

Les magistrats relèvent par ailleurs que “cette plaque se distingue de l’hommage rendu aux soldats morts pour la France qui sont nés ou dont le dernier domicile était dans cette commune, pour lesquels le nom est gravé sur les faces de ce même monument, ne lui fait pas perdre son véritable caractère”. Le tribunal conclut que la commune de Fontaine-le-Comte “n’a donc pas méconnu la loi”, en l’espèce le code des pensions militaires d’invalidité et victimes de guerre. Enfin le tribunal a jugé qu’il “n’y avait pas lieu de mettre à la charge” de Robert Bonneau la somme de 2.000 euros demandée par la commune.

Lire aussi sur L’Essor : La 124e promotion de l’EOGN baptisée “Colonel Beltrame” (vidéo)

“Un peu surpris” par la décision du tribunal administratif

Interrogé par L’Essor, Robert Bonneau s’est dit “un peu surpris”. Pour lui, ce jugement officialise pour la première fois depuis un siècle et l’érection des premiers monuments aux morts en France, l’inscription d’un nom de quelqu’un qui ne réside pas dans la commune. Il rappelle toutefois que le monument aux morts de Trédion (Morbihan) ou réside la mère d’Arnaud Beltrame, porte le nom du colonel depuis le mois de septembre 2019. Alors qu’Arnaud n’est pas né à Trédion ou que cette commune constituait son dernier domicile. Robert Bonneau a confié qu’il réfléchissait à la possibilité de faire appel.

Le maire de Fontaine-le-Comte Philippe Brottier s’est “félicité” du jugement dans une déclaration à L’Essor.  “Par delà le droit, chaque concitoyen a le devoir de rechercher ce qu’il y a de mieux pour perpétuer la défense de nos valeurs républicaines qui permettent à chacun de vivre en France“. Philippe Brottier conclut: “La chicane et la mesquinerie n’ont pas de place dans ce cadre”.

PMG

Crowdfunding campaign banner

2 Commentaires

  1. Blanc

    Il y a des gens qui ont de l’argent à perdre !

  2. En étant poli, plus CON que cet individu on ne doit pas trouver. Si il fait appel, il ferait bien de faire attention, car une nuit bleue chez lui pourrait le calmer. Il y a vraiment des gens qui pensent que nous faisons notre métier pour mourir. DUR DUR
    Si le Général DE GAULLE revenait il serait désagréablement surpris de la mentalité Française des années 2000 NON ?????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.