mardi 20 octobre 2020
Accueil / A la Une / La photographe Sandra Chenu Godefroy, ancienne gendarme, prépare un livre sur les soignants, soutenez-la dans ce projet
La photographe Sandra Chenu Godefroy (Crédit photo: Sandra Chenu Godefroy).

La photographe Sandra Chenu Godefroy, ancienne gendarme, prépare un livre sur les soignants, soutenez-la dans ce projet

A votre bon cœur ! La photographe Sandra Chenu Godefroy prépare un beau livre sur les soignants de l’hôpital militaire Bégin face à la crise sanitaire. Il reste encore quelques jours pour contribuer au financement participatif de ce projet.

Ancienne gendarme adjointe volontaire, Sandra Chenu Godefroy fait appel aux internautes pour boucler le financement d’un important projet photographique. L’ancienne militaire du peloton de sécurité des Invalides, en 2006, affectée ensuite au laboratoire photographique central de Rosny-sous-Bois, s’est plongée au printemps dans le quotidien des personnels soignants, sur le front de la crise du coronavirus. 

Un livre de 200 pages

La photographe grenobloise travaille d’habitude davantage sur l’univers de la défense et de la sécurité. Mais la crise sanitaire rentrait tout à fait dans ses cordes. Le résultat de ce travail, c’est un livre de 200 pages. consacré aux soignants. Il raconte en 100 photos et 12 témoignages “le quotidien et l’engagement de ces gens en première ligne pour notre santé”. Avec Jean-Luc Riva, auteur de plusieurs ouvrages sur le GIGN, la photographe rappelle l’épopée des soignants de l’hôpital militaire Bégin de Saint-Mandé. 

Lire aussi: Le centre médical de l’Institution nationale des Invalides va faire peau neuve

“Alors que la crise sanitaire battait son plein et que le système faisait tout pour ne pas être submergé les soignants m’ont accueillie avec bienveillance, explique la photographe. Ils ont pris le temps de m’indiquer ce qui se passait et comment travailler en sécurité. Puis ils sont retournés à leur mission et ont oublié ma présence. Trop de choses se jouaient. Trop vite. Il n’y a pas meilleure situation qu’être accepté puis oublié, cela permet d’être tout entier à son rôle de témoin.”

Le financement participatif doit permettre de financer 40% du budget du livre, évalué à 35.000 euros. La photographe s’engage à reverser au Bleuet de France un euro par livre vendu. Sandra Chenu Godefroy est déjà l’auteur d’un livre sur l’opération Sentinelle. Un ouvrage publié aux éditions Pierre de Taillac.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.