mardi 16 juillet 2019
Accueil / A la une / La gendarme du Gard auteur d’un tir mortel sur un chauffard autorisée à exercer mais sans arme

La gendarme du Gard auteur d’un tir mortel sur un chauffard autorisée à exercer mais sans arme

M° Cyril Caron, l’avocat mandaté par la direction de la Gendarmerie (Photo Midi Libre)

C’est une première victoire remportée par la gendarme du Gard ayant atteint mortellement un délinquant le 30 aout dernier après que ce dernier a forcé un barrage sur l’A9.

La cour d’appel de Nîmes a accédé à la demande de son avocat qui avait sollicité mercredi la levée de son interdiction d’exercer.

Lire aussi sur L’EssorLa gendarme du Gard ayant mortellement atteint un automobiliste demande la levée de son interdiction d’exercer

La maréchal des logis-chef Isabelle est autorisée à être gendarme mais sans arme,  ce qui lui permettra de pouvoir percevoir sa solde en attendant la fin de l’instruction.  Cette mère de famille de 50 ans du peloton autoroutier de Gallargues-le-Montueux va pouvoir travailler dans les bureaux dans un emploi ne nécessitant pas le port d’une arme.

Elle n’a cependant pas le droit d’entrer en contact avec l’autre gendarme, témoin de l’affaire précise Midi Libre.

M° Cyril Caron, son avocat, mandaté par la direction général  de la Gendarmerie qui lui accordé la protection fonctionnelle s’est félicité de la décision.

“C’est une première victoire, mais nous allons faire en sorte que ce ne soit pas la dernière” a déclaré à l’Essor le pénaliste qui va demander l’annulation de la mise en examen ou formuler une requête en nullité afin de faire changer la qualification.

Rappelons que la gendarme est mise en examen du chef criminel de “violences volontaires avec arme ayant entraîné la mort sans intention de la donner” alors que le parquet avait choisi l’incrimination délictuelle  “d’homicide involontaire”.

Elle risque donc la cour d’assises si l’incrimination ne change pas.

L’UNPRG, par la voix de son président national Henri Martinez s’est dit heureux pour cette gendarme et lui assure de son soutien total.

D.C

 

A voir également

Une troisième étoile pour six généraux et six colonels promus généraux en 2ème section

Six généraux sont promus "divisionnaires", dont trois en première section et six colonels sont nommés dans la 2ème section des officiers généraux.

Un commentaire

  1. MAIRET Pierre

    Dans le cadre du travail bien fait de la gendarme de Grand-Gallargues, je n’ai pas entendu ou lu de commentaires de la part de nos grands chefs.. j’ai nommé la pléthore de généraux .

    Et si après avoir été suspendue et mise en examen.. tous les gendarmes déposaient leurs armes et refusaient de s’exposer ????? Malheureusement ce ne sera jamais le cas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *