mercredi 5 août 2020
Accueil / A la Une / La Cour des comptes appelle à faire travailler davantage le GIGN
Gendarmes du GIGN à Satory devant leur véhicule blindé Sherpa (Ph:M.GUYOT/ESSOR)
Gendarmes du GIGN à Satory devant leur véhicule blindé Sherpa (Ph:M.GUYOT/ESSOR)

La Cour des comptes appelle à faire travailler davantage le GIGN

La Cour des comptes estime que le GIGN devrait être davantage sollicité en matière d’antiterrorisme.

“Faites nous travailler davantage” dans l’antiterrorisme. Les gendarmes du GIGN avaient fait cette demande à Gérard Collomb, alors ministre de l’Intérieur. Trois ans plus tard, la Cour des comptes relaye à son tour cet appel. Dans un épais rapport, les magistrats de la rue Cambon se penchent sur les moyens consacrés à l’antiterrorisme. Et pour la juridiction financière, il y a effectivement bien un problème dans l’emploi des militaires du GIGN.

“La participation du GIGN aux missions de surveillance et d’interpellation antiterroristes sur le territoire national apparaît très limitée dans le cadre de procédures judiciaires, la priorité étant systématiquement donnée aux unités d’intervention de la Police nationale, même en zone Gendarmerie, relève la Cour des comptes. Cette situation n’apparaît pas satisfaisante dès lors que les capacités d’intervention de chacune des deux forces doivent pouvoir être également utilisées.

Cette mise à l’écart des gendarmes du GIGN sur le terrain des affaires judiciaires s’explique facilement. L’antiterrorisme est la chasse gardée de la Police nationale et de la direction générale de la sécurité intérieure. Ces dernières ont l’habitude de travailler avec le Raid, la BRI-PP ou avec leurs services en interne.

Dossier: Calendrier, épreuves, conseils… Notre guide pour réussir les tests de sélection du GIGN

Elargissement du schéma national d’intervention

A leur appui, les magistrats de la juridiction financières citent l’exemple ubuesque du château de Versailles. Le GIGN n’est pas compétent pour intervenir dans l’enceinte du monument historique. Alors qu’il est plus proche du site que le Raid, basé à Bièvres. Autre exemple signalé par les magistrats? Si la DGSI devait effectuer des interpellations à Reims, elle ferait plutôt appel à l’antenne du Raid de Nancy qu’à l’antenne GIGN de la capitale du champagne.

Pour les magistrats financiers, la bonne solution serait d’élargir le schéma national d’intervention au judiciaire. Présenté il y a quatre ans, ce plan devait améliorer la réponse des forces d’intervention à une crise majeure. Il avait instauré la règle de l’urgence absolue, jamais déclenchée jusqu’ici, en suspendant la règle de la compétence territoriale en cas de crise majeure.

Lire aussi: Le chaud dossier de la coordination de la BRI, du GIGN, et du Raid

La Cour des comptes suggère également de rattacher les treize antennes du groupe à l’unité centrale de Satory. Elle propose enfin de rapprocher les conditions de recrutement et de formation. Des recommandations soient à l’étude, soit déjà en cours d’application. Ainsi, le rattachement organique des six antennes de métropole au GIGN est “en cours de mise en œuvre”, explique la direction générale. L’Arme étudie le rattachement des antennes d’outre-mer. Et elle envisage le rapprochement de la sélection et de la formation.

Ghislain Réty, alors colonel, au GIGN à Satory (M. GUYOT/ESSOR)
Ghislain Réty, alors colonel, au GIGN à Satory (M. GUYOT/ESSOR)

On devrait très prochainement en savoir plus. Selon nos informations, une réforme de l’unité, dirigée à partir du 1er août par Ghislain Réty, devrait ainsi être annoncée dans les mois qui viennent. Ces annonces permettront d’y voir plus clair sur les arbitrages de la Gendarmerie. Par contre, l’appel des magistrats à un emploi plus important des gendarmes du groupe sur le front judiciaire de la lutte anti-terroriste risque de ne pas avoir beaucoup d’écho dans un premier temps. De source bien informée, il n’était pas question d’orientations en ce sens dans la dernière version du livre blanc en cours de finalisation au ministère de l’Intérieur.

GT.

Crowdfunding campaign banner

4 Commentaires

  1. Court

    Le Gign est la force d intervention anti terrorisme pas excellence. Le Gign a formé pas mal de force d intervention en Europe et dans le monde . C est la meilleure force d intervention de France et sûrement d Europe Le Gign a fait ses preuves .

  2. Paul Bismuth

    Peut être que le H 160 le permettra plus facilement:
    https://air-cosmos.com/article/airbus-h160-lheureuse-surprise-23294

  3. Sacha

    Et la gendarmerie a ouvert une boutique en ligne:
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/07/16/la-gendarmerie-a-ouvert-une-boutique-en-ligne-21327.html

    Autant en termes d’images que pour obtenir quelques subsides.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *