mardi 24 novembre 2020
Accueil / A la Une / La 497e promotion de l’école de gendarmerie de Chaumont honore le gendarme René Morelle

La 497e promotion de l’école de gendarmerie de Chaumont honore le gendarme René Morelle

La cérémonie de baptême de la 497e promotion de l’école de gendarmerie de Chaumont s’est déroulée ce jeudi 20 février 2020. En tout, ils sont 111, dont 27 femmes, à terminer leur formation initiale de sous-officier.

Le major de la promotion, l’élève-gendarme Matthieu Bersi, est un ancien réserviste de la Gendarmerie. Âgé de 22 ans, il est diplômé d’un DUT en sciences et génie des matériaux obtenu en 2018. Il était entré comme réserviste en novembre 2016. Il avait servi à la compagnie de réserve territoriale de Chambéry et avait obtenu le grade de brigadier-chef. Titulaire de la médaille de bronze de la défense nationale et de la médaille de la protection militaire du territoire opération Trident, il a rejoint la gendarmerie départementale en Auvergne-Rhône Alpes.

La cérémonie a également distingué un autre élève-gendarme. L’élève-gendarme Lilian Cotte a été décoré de la médaille de la gendarmerie avec étoile de bronze. Il est intervenu le 1er décembre 2018 dans une manifestation de Gilets jaunes. Avec une dizaine de militaires, il était intervenu pour dégager la cour d’honneur de la préfecture de Haute-Loire. De nombreux assaillants virulents et agressifs venaient d’envahir ce lieu.

Formation de huit mois

Soixante-trois nouveaux sous-officiers vont rejoindre la gendarmerie départementale. Quarante-deux vont eux rallier la gendarmerie mobile, et six la garde républicaine. Leur formation, d’une durée de huit mois, leur a permis, rappelle la Gendarmerie, d’acquérir les savoirs-faire techniques et tactiques fondamentaux du métier sans oublier la formation morale où la rigueur, la discipline, l’engagement, la disponibilité et le courage.

Lire aussi: La 496e promotion de Chaumont honore Georges Guillaume, un gendarme fusillé en 1944

Baptême de la 497ème promotion d’élèves-gendarmes de l’école de Chaumont (Crédit photo: Jean-François Cortot/ L’Essor).

Les nouveaux sous-officiers ont choisi le gendarme René Morelle comme parrain de la 497e promotion. Né en août 1911, il débute sa carrière au groupe mobile d’Alsace Vosges. Profondément patriote, il affirme dès mars 1941, son esprit résistant. Il aide les Alsaciens et Lorrains se soustrayant au service du travail obligatoire. Il n’hésite pas à les cacher chez lui ou chez des particuliers tout en sabotant systématiquement les recherches. L’inactivité des gendarmes de la brigade de Moussey dans ces recherches et leur engagement résistant ont permis de sauver bon nombre de jeunes alsaciens et lorrains mais également de nombreux prisonniers de guerres évadés d’Allemagne.

Le gendarme Morelle, un résistant, parrain de la 497e promotion

Ardent et courageux patriote, il prend part aux opérations de parachutage de la Petite Raon du 10 au 13 août 1944. Dans la nuit du 12 au 13 août, sur un plateau dégagé a lieu un parachutage de containers d’armement, de munitions et d’équipements, ainsi qu’une dizaine d’hommes du 2e SAS, unité des forces spéciales britanniques. Le 18 août 1944, l’armée allemande réalise une rafle dans le cadre de l’opération “Wald Fest”. Cinquante-deux otages, civils et gendarmes sont arrêtés et emmenés au camp de Schirmeck pour y être interrogés. Parmi eux se trouve le gendarme René Morelle ainsi que quatre de ses camarades.

Le 23 août, après plusieurs jours d’interrogatoires, de coups, de privations et de tortures, les nazis séparent les hommes en trois groupes. Les Allemands vont déporter le gendarme René Morelle au camp de Natzwiller-Struthof. Le gendarme ne parlera pas. Mais il sera fusillé dans la nuit du 1er au 2 septembre 1944. Les autorités décoreront à titre posthume le gendarme Morelle. Il recevra la croix de guerre 39-45 avec palme et étoile vermeille en 1947, la médaille militaire en 1948, la médaille de la déportation et de l’internement pour faits de résistance en 1958, ainsi que la médaille de la résistance française en 1962.

Jean-François Cortot

Retrouvez notre diaporama de la cérémonie:

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.