mardi 17 septembre 2019
Accueil / A la une / La 1ère compagnie de l’école de Dijon à la nécropole de la guerre d’Indochine pour honorer son parrain

La 1ère compagnie de l’école de Dijon à la nécropole de la guerre d’Indochine pour honorer son parrain

La 16ème promotion de l’école de Gendarmerie de Dijon s’est rendue au mémorial des morts d‘Indochine à Fréjus afin d’honorer leur parrain, ancien d’Indochine.

L’hommage à notre parrain, le maréchal des logis-chef Jean Lopez à Frejus était fort en émotion” a confié à L’Essor l’élève gendarme Jonathan Fournier.

“Durant notre formation nous avons effectué plusieurs cérémonies avec plus ou moins de symbolique. La cérémonie d’hommage au parrain est pour nous pleine de sens, et est une étape phare de notre formation” poursuit le délégué des élèves.

Les 116 élèves de la 1ère compagnie d’instruction -31 femmes et 85 hommes-  ont en effet décidé de se rendre au Mémorial des guerres d’Indochine dans le but de rendre hommage à leur parrain, un gendarme mort en Indochine.

“Notre parrain se démarque notamment de part ses valeurs de courage, d’abnégation et de sacrifice” témoigne l’élève gendarme.

Les recherches des élèves leur ont permis de savoir que leur  parrain avait des origines espagnoles, ce qui constitue un un clin d’oeil à la compagnie d’élèves de la Guardia Civile espagnole à laquelle leur promotion a été jumelée durant 5 mois.

Le maréchal des logis-chef Jean Lopez, mort en Indochine

Né le 13 avril 1917, le maréchal des logis-chef Jean Lopez est mort au combat dans une embuscade en Indochine.

Il est décoré de la médaille outre mer, de la médaille commémorative 39/45, de la médaille militaire et de la croix de guerre TOE avec palme.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A voir également

Le général d'armée Richard Lizurey, directeur général de la Gendarmerie nationale (Photo d'illustration S.D/L'Essor).

La succession de Richard Lizurey est ouverte

Après l'adieu aux armes du général d'armée Richard Lizurey, le 15 octobre, qui sera le nouveau directeur général de la Gendarmerie?

Un commentaire

  1. Bonjour,

    Il est dommage que en tant que Présidente de l’ANAPI Nord-Est…incluant la le Grand-Est, Bourgogne et la Franche Comté, je n’ai pas été informée de ce baptême….D’autant que je travaille beaucoup à la mémoire des Gendarmes en Indochine, mon père qui a donné son nom au Groupement de Gendarmerie de Meurthe et Moselle est un de ceux là.
    Claudette Roux-Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *