mercredi 8 avril 2020
Accueil / A la une / Jacques Grandchamp candidat aux municipales en Haute-Savoie
Le général de corps d'armée (2S) Jacques Grandchamp en mars 2016 à Paris (M.GUYOT/ESSOR)
Le général de corps d'armée (2S) Jacques Grandchamp en mars 2016 à Paris (M.GUYOT/ESSOR)

Jacques Grandchamp candidat aux municipales en Haute-Savoie

Le général Jacques Grandchamp (Photo DR).

Le général de corps d’armée (2S) Jacques Grandchamp, 66 ans, se présente comme tête de liste aux municipales à Publier-Amphon en Haute-Savoie.

Après les généraux (2S) David Galtier à Marseille (Bouches-du-Rhône), Roland Gilles à Albi (Tarn) et Alain Giorgis à Rochefort (Charente-Maritime), c’est au tour du général de corps d’armée Jacques Grandchamp de s’engager. L’ancien commandant de la région Rhône-Alpes Auvergne, commandant du groupement de la Haute-Savoie et chef du Sirpa est tête de liste (Sans étiquette) à Publier-Amphon. Cette commune du Chablais se situe au bord du lac Léman à mi-chemin entre Evian et Thonon-les-Bains. La commune, 7.200 habitants, est en zone Police nationale car intégrée à la communauté de communes d’Evian.

Lire aussi : Rochefort : le général Alain Giorgis s’engage à l’approche des municipales

Jacques Grandchamp installé depuis une dizaine d’année à Publier

Lui-même originaire d’un petit village du Chablais, Jacques Grandchamp s’est installé il y a une dizaine d’années à Publier. Son épouse en est originaire. Directeur du réseau des Taxis bleus à Paris depuis 2012, il est revenu définitivement dans son Chablais natal début 2019.

Le maire sortant ne se représente pas, j’ai été sollicité par des élus et des habitants, j’ai décidé de monter une liste” confie à L’Essor le général Grandchamp.

Saint-Cyrien, l’officier général a débuté sa carrière comme commandant de l’escadron motocycliste de la Garde républicaine. Outre la Haute-Savoie, la région Rhône-Alpes Auvergne et le Sirpa, il a commandé la gendarmerie de Polynésie. Il a aussi eu en charge la Mirvog, la mission de retour à la vie civile des officiers généraux. Il est auditeur de l’IHEDN et l’IHESI. Le général Grandchamp, frère, beau-frère et oncle de gendarme, s’implique toujours dans la vie associative de l’Arme à travers les Amis de la Gendarmerie.

D.C

2 Commentaires

  1. Benaissa

    Bon courage. Mon général.

  2. Bravo pour votre interessement et votre disposition pour votre commune Bonne chance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *