mardi 12 novembre 2019
Accueil / A la une / Ivre, la conductrice de 70 ans refuse d’obtempérer et fonce sur les gendarmes
Un contrôle routier (Crédit photo:MG/L'Essor).
Un contrôle routier (Crédit photo:MG/L'Essor).

Ivre, la conductrice de 70 ans refuse d’obtempérer et fonce sur les gendarmes

Ivre au volant, une conductrice de 70 ans a refusé d’obtempérer aux gendarmes après avoir grillé un stop. Elle a pris la fuite et foncé sur la voiture des militaires de l’Hérault, manquant d’en renverser un. Cette septuagénaire, récidiviste, sera jugée le 3 juillet. Elle répondra de: “violences volontaires avec arme sur dépositaire de l’autorité publique, dégradation de bien, refus d’obtempérer, non respect d’un stop et conduite sous l’empire d’un état alcoolique en état de récidive légale“.

Les faits, relatés par actu.fr se passent mercredi 22 mai.

Après avoir grillé un stop, la conductrice est interceptée par des gendarmes du peloton motorisé de Clermont-l’Hérault (Hérault). Ils constatent immédiatement que la conductrice sent l’alcool. Elle a “de grandes difficultés d’élocution”, précise la Gendarmerie de l’Hérault sur sa page Facebook.

Lire aussi sur L’Essor: Ivre, sans permis ni assurance, il refuse d’obtempérer et finit dans le décor

Mais, elle refuse d’obtempérer et accélère, manquant de renverser un gendarme. Puis elle prend la direction de Gignac mais se retrouve bloquée dans le flux de la circulation.

Voyant les gendarmes la rattraper et se porter à son niveau, elle recule brutalement et enfonce tout le coté droit du véhicule des militaires.

La conductrice emboutit le véhicule des gendarmes

Elle est finalement extraire manu militari de sa voiture. Soumise à un test d’alcoolémie, elle accuse un taux de 0,80 gramme par litre d’air expiré, ce qui équivaut à près d’1,60 gramme d’alcool dans le sang!

Cette récidiviste déjà condamnée pour conduite en état d’ivresse s’est vue retirer son permis sur le champ. En attendant sa comparution devant le tribunal correctionnel de Montpellier le 3 juillet, elle a interdiction de conduire tous les véhicules, y compris ceux ne nécessitant pas le permis.

A voir également

Le nombre de gendarmes blessés à la suite d’une agression en forte hausse en 2018

Selon l’ONDRP, le nombre de gendarmes blessés en 2018 à la suite d’une agression est en forte hausse de 20%. Une tendance inquiétante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *