dimanche 21 juillet 2019
Accueil / A la une / Isère: un chauffard ayant percuté un gendarme interpellé
Contrôle de gendarmerie à l'entrée de Vence (Photo d'illustration D.C)
Contrôle de gendarmerie à l'entrée de Vence (Photo d'illustration D.C)

Isère: un chauffard ayant percuté un gendarme interpellé

Un chauffard ayant blessé mardi soir un gendarme à la Côte-Saint-André (Isère) est aux mains de la justice. Cet homme de 40 ans sera déféré ce vendredi au parquet de Vienne. Il devrait être jugé en comparution immédiate.

Selon  Le Dauphiné Libéré, c’est sur les conseils de son avocat que le conducteur de l’Audi s’est finalement rendu ce jeudi matin aux gendarmes. Les enquêteurs de la brigade de recherches de Vienne l’avaient identifié. Ils s’étaient rendus à son domicile. Mais l’homme n’y était pas. Sa voiture avait été retrouvée, brûlée, à la Côte-Saint-André.

Lire aussi sur L’EssorRefus d’obtempérer dans l’Aisne: un gendarme blessé, un chauffard en fuite

Mardi, peu avant 23 heures, au volant de son Audi, il refuse d’obtempérer aux gendarmes qui procèdent à une opération de lutte anti délinquance dans le centre-ville de La Côte-Saint-André. Il percute un gendarme et prend la fuite.

Le militaire est légèrement blessé et hospitalisé à Vienne précise France Bleu Isère.

https://platform.twitter.com/widgets.js

Selon le Dauphiné Libéré, ce chauffard assure ne pas avoir eu l’intention de tuer un gendarme. Il aurait paniqué à la vue du barrage car il venait de boire plusieurs bières avec des amis.

L’Essor adresse ses voeux de rétablissement au gendarme blessé et félicite les enquêteurs de la brigade de recherches de Vienne.

 

A voir également

Photo d'illustration (Ph: M.GUYOT/ESSOR)

Réforme des retraites: les gendarmes tirent leur épingle du jeu

Retraites à jouissance immédiate et bonifications des gendarmes seront maintenues. Les primes seront en plus intégrées au calcul de la pension.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *