mercredi 28 octobre 2020
Accueil / A la Une / INFO L’ESSOR : La prochaine promotion d’officiers de Gendarmerie baptisée Arnaud Beltrame
"A genoux les hommes debout les officiers". Remise des sabres de la 124e promotion (Photo ©EOGN-CA)
"A genoux les hommes debout les officiers". Remise des sabres de la 124e promotion (Photo ©EOGN-CA)

INFO L’ESSOR : La prochaine promotion d’officiers de Gendarmerie baptisée Arnaud Beltrame

La prochaine promotion de l’EOGN portera le nom du colonel Beltrame ©PHOTOPQR/OUEST FRANCE/LEPREVOST Tania
ARCHIVES 14/09/2010

INFO L’ESSOR : Le nom du parrain d’une promotion d’élèves officiers est toujours symbolique. Cette année, à l’école des officiers de la Gendarmerie nationale (EOGN), il aura également une forte charge émotionnelle. La 124e promotion d’élèves-officiers prendra en effet, le 28 juin, à l’issue de sa première année de formation, le nom d’Arnaud Beltrame. 

Lire aussi sur L’Essor: Emouvante communion républicaine aux Invalides pour le colonel Beltrame (diaporama et vidéos)

C’est le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, qui a choisi de rendre ainsi hommage au commandant adjoint du groupement de l’Aude, assassiné par un terroriste le 23 mars à Trèbes après s’être volontairement substitué à une otage.

La promotion Colonel Beltrame défilera le 14 juillet

Le nom du parrain d’une promotion de l’EOGN est habituellement proposé par les élèves-officiers au ministre de l’Intérieur, qui valide ou non leur choix. Cette année, les 156 futurs cadres de la Gendarmerie, 115 hommes et 41 femmes, avaient choisi le nom de leur parrain avant le sacrifice du colonel Arnaud Beltrame, dont le nom s’est ensuite naturellement imposé.

Une émotion particulière régnera cette année sur les Champs-Elysées lors du défilé du 14 juillet puisque c’est la 124e promotion qui défilera au titre de l’EOGN. 

Les dons récoltés par l’association “Les étoiles bleues” devraient être remis à la famille d’Arnaud Beltrame lors du baptême de la promotion.

Matthieu Guyot

Crowdfunding campaign banner

Un commentaire

  1. Niout

    Très bel hommage à ce brillant Homme. Il ne faudra pas seulement à ses futurs successeurs simplement s’honorer de son bon souvenir. Il leur faut s’acculturer de son humanisme exemplaire. Il faut qu’ils gardent à l’esprit son sacrifice ultime. Il n’est pas question que ces futurs meneurs en arrivent tous à cette même triste fin. Seulement il serait juste qu’ils prennent exemple, qu’ils sachent faire abnégation de leur rang, pour augmenter leur sens du devoir, qu’ils aient toujours le simple courage d’une volonté d’aller encore sur le terrain épauler leurs hommes. Et comme lui, alors qu’il n’y avait pas sa place faire front au danger quel qu’il soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.