vendredi 22 novembre 2019
Accueil / A la une / Hommage ce mercredi au brigadier Ronan Pointeau à Valence
Ronan Pointeau était fils de gendarme (Photo Armée de Terre)

Hommage ce mercredi au brigadier Ronan Pointeau à Valence

Après l’hommage silencieux de la population parisienne sur le pont Alexandre III, mardi, une cérémonie militaire se tient ce mercredi à Valence en mémoire du brigadier Ronan Pointeau.

Les honneurs militaires seront rendus au brigadier Ronan Pointeau à 15h30 dans la caserne du 1er régiment de Spahis. La cérémonie sera présidée par Florence Parly, ministre des armées.

Lire aussi sur L’EssorL’hommage au médecin principal Marc Laycuras, mort pour la France au Mali

Âgé de 24 ans, ce fils de gendarme, soldat du 1er régiment de Spahis de Valence (Drôme), a été tué samedi 2 novembre au Mali après le déclenchement d’un engin explosif improvisé au passage de son véhicule blindé. La cérémonie militaire aura lieu mercredi à 15h30 à Valence en présence de Florence Parly.

Une enfance dans l’Hérault où son père était gendarme

Le journal Midi Libre évoque longuement Ronan Pointeau et nous apprend qu’il est le fils d’Alain Pointeau, gendarme retraité. Selon nos informations, ce dernier était maître de chien et a notamment servi au Psig de Montpellier et à la brigade de La Salvetat-sur-Agout. Né à Castres (Tarn), Ronan avait passé toute son enfance dans l’Hérault, près de Montpellier, à Lattes et Castelnau-le-Lez. Il s’était engagé le 7 juin 2016 au 1er régiment de Spahis à Valence.

Le jeune soldat, célibataire et sans enfant, était engagé au Mali depuis le mois d’octobre dernier seulement. Il s’agissait de sa deuxième mission à l’étranger. Il avait effectué sa première opération extérieure au Tchad en juin 2018 en tant que tireur de précision. L’armée de terre salue un soldat d’excellence, “sportif aguerri“, “très à l’aise sur le terrain” et “particulièrement volontaire“.

A voir également

Le nouveau camion de commandement et de transmissions de la Gendarmerie mobile (Crédit photo: GT/L'Essor).

Gros plan sur trois innovations testées en ce moment par les gendarmes

Les gendarmes ont présenté quelques unes de leurs dernières innovations au salon Milipol, ouvert pour quatre jours à Paris depuis ce mardi 19 novembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *