dimanche 17 février 2019
Accueil / A la une / Hérault : quand l’active présente aux retraités de la Gendarmerie la police de sécurité du quotidien
Le général Lettermann a présenté la PSQ aux retraités (Photo GGD 34)

Hérault : quand l’active présente aux retraités de la Gendarmerie la police de sécurité du quotidien

Les principales associations de gendarmes étaient invitées (Photo GGD 34)

Dans l’Hérault, l’active n’oublie pas les retraités! Ainsi, en fin de semaine dernière, le général Jean-Valéry Lettermann, commandant adjoint la région de Gendarmerie d’Occitanie,  commandant le groupement de gendarmerie départementale de l’Hérault a reçu les représentants des principales associations de la Gendarmerie afin de leur présenter la Police de sécurité du quotidien, la “fameuse” PSQ dont on parle tant est qui a été lancée dans ..l”Hérault le 9 février 2018. (*)

Les retraités de l’Arme qui  forment un grand réseau ami, au contact direct de la population peuvent être très complémentaires des actifs et il m’a semblé tout naturel de les associer pleinement à la mise en œuvre de la PSQ” explique à L’Essor le général Lettermann qui “n’a pas envie qu’ils soient les derniers informés“.

Ce dernier leur a présenté l’origine de la PSQ et la stratégie de la Gendarmerie qui combine différents leviers d’action, dont  le contact avec la population puis les participants ont échangé sur la façon dont ils pourraient agir ensemble dans ce cadre.

‘Tout le monde a parlé, cette réunion a été très constructive” se félicite le général Lettermann.

(UNPRG, le Trèfle, FNRG, les amis de la Gendarmerie)

D.C

Lire aussi sur L’EssorEdito du numéro 519 : La troisième réserve

Lire aussi sur L’EssorPremière nationale dans les Vosges : les retraités de la Gendarmerie reprennent du service pour le contact avec la population!

A voir également

Illustration (MG/ESSOR)

Nord : un gendarme fauché par la voiture des cambrioleurs en fuite

Heureusement il n’a été que légèrement blessé. Un gendarme a eu très chaud, mercredi, en …

5 Commentaires

  1. flashlook

    si je puis me permettre une remarque en forme de sentiment personnel
    ,,quand je lis comme ici que :
    “”les retraités de la GN dans l hérault forment un grand réseau amis “,ect “” ,
    – ceci me laisse dubitatif quant à cette belle image d’ épinal ,,

    depuis que j ai pris ma retraite (30ans déja dieu que cela a vite passé) de la G N
    je dois dire que je n ai jamais plus vu un seul képis de gendarme dans le 34
    euh ,si pardon une fois j ai du aller déposer une plainte dans une BT locale ,
    J’avoue avoir éprouvé a cette occasion un fort sentiment de venir déranger d être comme un étranger a l arme , je me suis excusé et éclipsé des les formalités nécessaires accomplies avec le sentiment que la grande maison avait bien changée ,, et pas forcement en bien niveau relationnel avec les anciens que je suis devenu et que tous deviendront un jour
    – une question que j aimerais soumettre a tous
    d autres comme moi ont ils, éprouvé un tel sentiment , ou est ce une vision personnelle déformée ?
    merci a tous pour vos réponses éventuelles que vous pouvez le faire par le forum ;

    regard d un jeune , devenu vieux
    signé / flashlook

    • André GESTIN

      Mon cher ami

      Dans quelques mois je serais âgé de 85 ans et je suis le seul survivant, j’ai perdu tout mes collègues
      dans les différentes brigades où j’ai exercé.Il y avait de la camaraderie et nous allions contacté, dire
      bonjour aux camarades retraités ainsi qu’aux veuves.En plus j’ai été délégué départemental de la Caisse du Gendarme j’ai cumulé ” social et enquêtes “.
      Aujourd’hui ont fait partie des oubliés avec l’active on ne voit personne et les vieux sont pris pour des
      “cons ”
      Peut-être un jour ils irons comme nous combattre, ce que je ne leur souhaite pas mais croyez moi
      les mentalités ne seraient plus les mêmes. Mon brave ami de tout mon coeur je vous souhaite
      une bonne santé et une longue retraite.
      Un ancien de la Gendarmerie Mobile et de la Gendarmerie départementale.
      A.G.

    • LEMERRE

      En retraite depuis 10 ans dans la manche (50) je n’ai jamais vu personne de l’arme et connu les mêmes déboires quand je me suis rendu à la BT locale pour déposer une main courante.

    • TIBERGHIEN

      Je suis d’accord avec vos remarques. Les retraités sont très vite “oubliés” de l’active. Je suis en retraite depuis trois ans dans le 02 en zone rurale. Dès mon arrivée, j’ai vu deux fois les gendarmes de la brigade locale (pour me déposer une lettre de félicitation puis me remettre ma carte de retraité) puis plus rien… pour ces deux visites ”obligatoires” , ceux sont deux jeunes gendarmes qui ont fait le déplacement, je crois que le CBT local aurait pu faire un effort pour connaitre son nouveau retraité…
      Comme j’ai toujours dit : tout fout le camp, mon commandant !!!

  2. TIBERGHIEN

    Je suis d’accord avec vos remarques. Les retraités sont très vite “oubliés” de l’active. Je suis en retraite depuis trois ans dans le 02 en zone rurale. Dès mon arrivée, j’ai vu deux fois les gendarmes de la brigade locale (pour me déposer une lettre de félicitation puis me remettre ma carte de retraité) puis plus rien… pour ces deux visites ”obligatoires” , ceux sont deux jeunes gendarmes qui ont fait le déplacement, je crois que le CBT local aurait pu faire un effort pour connaitre son nouveau retraité…
    Comme j’ai toujours dit : tout fout le camp, mon commandant !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement notre dernier dossier : « il y a 10 ans, le rattachement de la Gendarmerie au Ministère de l‘Interieur »

Vous n’êtes pas (encore) abonné à notre magazine « L’Essor de la Gendarmerie Nationale », je vous propose de recevoir, gratuitement, notre dossier du mois de janvier, en tiré à part.


Il vous suffit pour cela de nous retourner, en un clic, le simple bulletin ci-dessous :