vendredi 24 mai 2019
Accueil / A la une / Gilets jaunes : vingt-six signalements adressés à la Gendarmerie
Gendarmes mobiles à Paris en 2016 (Crédit: MG/L'Essor)
Gendarmes mobiles à Paris en 2016 (Crédit: MG/L'Essor)

Gilets jaunes : vingt-six signalements adressés à la Gendarmerie

INFO L’ESSOR – Les gendarmes restent – pour le moment – épargnés par les enquêtes sur d’éventuelles violences illégitimes commises lors des opérations de maintien de l’ordre face aux Gilets jaunes depuis deux mois. Au dernier décompte, la Gendarmerie a enregistré seulement vingt-six signalements. Il n’y a également, pour le moment, aucune saisine judiciaire de l’inspection générale de la Gendarmerie nationale (IGGN).

Lire aussi sur L’Essor : Gilets jaunes : aucune saisine judiciaire de l’inspection des gendarmes

L’un des signalements transmis à l’Institution a fait chaud au cœur des gendarmes. La personne, loin de se plaindre, a félicité dans ce message les gendarmes pour leur travail ! Un courrier à forte valeur symbolique à l’heure où, au contraire, des actions de policiers sont vivement contestées.

L’Inspection générale de la Police nationale (IGPN) a en effet été saisie à 81 reprises depuis le début du mouvement des Gilets jaunes, selon le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner. Quatre dossiers concernent des personnes gravement blessées à l’œil par des lanceurs de balles de défense, un décompte officiel inférieur à celui avancé (17) par le collectif militant “Désarmons-les”. Les règles d’utilisation de cette arme, au centre de la controverse, ont été rappelées par le directeur général de la police nationale dans un télégramme la semaine dernière.

G.T.

A voir également

Le meurtrier du major Rusig fait appel de sa condamnation à perpétuité

Le meurtrier présumé du major de gendarmerie Christian Rusig fait appel. Condamné le 10 mai dernier à la prison à perpétuité, avec une peine de de sureté de 20 ans, il veut être rejugé

6 Commentaires

  1. Merci les militairesl…
    Grâce aux policiers vous avez eu droit aux IJAT et autres …
    Arrêtez le dénigrement de la force Civile !!!

    • chavez

      ce ne sont malheureusement que des constatations non effectuées par des personnels de l arme mais par des personnes exterieures il ne vous suffit que de lire les articles de presse

  2. Querelle de préau !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !