vendredi 18 janvier 2019
Accueil / A la une / Gilets jaunes : 89000 membres des forces de l’ordre dont 65000 gendarmes et 14 blindés engagés
VBRG présenté vendredi 7 décembre à Satory au ministre de l'intérieur Christophe Castaner Satory Photo Le Parisien / Arnaud Journois

Gilets jaunes : 89000 membres des forces de l’ordre dont 65000 gendarmes et 14 blindés engagés

Ce sont finalement 65000 gendarmes qui ont été engagés ce samedi à Paris et en province pour la journée de mobilisation des “gilets jaunes”. Au total, 89000 policiers et gendarmes étaient sur le terrain dont 8000 à Paris.

Comme prévu, 14  véhicules blindés à roue de la gendarmerie ont déployés pour la première fois de leur histoire dans la capitale et sur la plus belle avenue du monde et place de l’étoile.

17 blessés sont à déplorer du côté des forces de l’ordre, soit beaucoup moins que samedi 1 er décembre qui avait vu 284 blessés chez les policiers et gendarmes qui en comptent 223 depuis le début du mouvement.

106 escadrons de gendarmerie mobile soit environ 9000 hommes et femmes et 56000 gendarmes départementaux et réservistes ont été mobilisés en métropole et outre-mer.
Le nombre de manifestants a été estimé à 125.000 manifestants, soit un peu moins que le 1er décembre.
En revanche, les forces de l’ordre ont procédé à beaucoup plus d’interpellations – 1.385 qui ont donné lieu à 975 gardes à vue.

D.C

 

A voir également

Gilets jaunes à Paris le 8 décembre 2018 (Ph: Olivier Ortelpa/Creative Commons)

Gilets jaunes: les récompenses à géométrie variable du ministère (actualisé)

50.000 gendarmes, contre 61.000 policiers, bénéficieront de ce coup de pouce du gouvernement suite à leur mobilisation hors norme.

Un commentaire

  1. Geoffroy

    La disproportion des forces engagées ne choque personne??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !