lundi 21 septembre 2020
Accueil / A la Une / Gendarme renversé dans la Manche: le chauffard en prison
Les gendarmes se sont mobilisés pour retrouver le camion transportant le cannabis (Photo d'illustration (N.D/L'Essor).
Le refus d'obtempérer s'est produit après un contrôle (Photo d'illustration (N.D/L'Essor).

Gendarme renversé dans la Manche: le chauffard en prison

Interpellé ce mardi en Ille-et-Vilaine, le jeune homme de 19 ans ayant renversé le 15 janvier dans la Manche un gendarme d’Avranches est en détention provisoire.

En garde à vue depuis mardi, il a été déféré devant un juge d’instruction. Mis en examen pour tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique, il a été écroué. Le juge de la liberté et de la détention a en effet délivré un mandat de dépôt à son encontre.

Lire aussi : Arrestation du chauffard ayant percuté un gendarme de la Manche

Le refus d’obtempérer remonte au 15 janvier lors d’une opération de police route à Marcey-les-Grèves. Ce soir là, vers 23 heures, les gendarmes viennent de repérer un véhicule volé s’approchant de leur contrôle.

Le chauffard veut éviter un “stop stick” et fonce sur le gendarme

Ils placent alors sur la chaussée un “Stop-stick”, un type de herse. Mais le conducteur contourne l’obstacle et roule en direction du gendarme “afin de le percuter délibérément”, selon le procureur de la République Cyril Lacombe, cité par Ouest-France.

Le militaire de la brigade d’Avranches prend de plein fouet le pare-chocs avant de la voiture. Sa tête frappe alors le pare-brise. Les deux autres gendarmes ouvrent alors le feu. La voiture est atteinte par deux projectiles mais elle continue sa route. Le militaire renversé souffre toujours de graves blessures.

Dans un premier temps les recherches sont vaines, mais l’enquête conduite par la section de recherches de Caen et la brigade de recherches d’Avranches permet d’identifier le fuyard. Ce dernier n’a pas d’antécédents judiciaires selon La Manche Libre.

 

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *