mercredi 17 juillet 2019
Accueil / A la une / Gendarme de l’Ain amputé: cinq ans pour le chauffard récidiviste (Vidéos)

Gendarme de l’Ain amputé: cinq ans pour le chauffard récidiviste (Vidéos)

Le chauffard récidiviste qui a percuté “Gus”, le gendarme de l’Ain ayant dû être amputé, a été condamné ce mardi à 5 ans de prison ferme.

Le tribunal correctionnel de  Bourg-en-Bresse (Ain) lui a infligé en outre cinq ans d’interdiction de conduire. Le parquet avait requis 7 ans.

La décision est tombée en fin d’après-midi au terme d’une longue audience. Didier Hamza Poncet, le chauffard récidiviste qui était jugé en récidive légale pour avoir percuté le 18 avril 2018 le gendarme de la brigade motorisée de Belley (Ain) a été reconnu coupable. Il était prévenu de deux refus d’obtempérer en récidive légale à Artemas et Talissieu, de conduite sans permis en récidive légale,  et de conduite d’un véhicule sans assurance.

Le chauffard était en récidive légale

Lire aussi sur L’EssorGendarme de l’Ain amputé: le chauffard récidiviste devant le tribunal

Le dossier, criminel au départ, avait été finalement correctionnalisé. Ce jeune délinquant récidiviste qui a présenté des excuses précise France3  était jugé détenu. Il reste donc en détention. Pour Corinne, l’épouse du gendarme, jointe par L’Essor, ce sont des “pseudos excuses”.

A peine majeur, Didier Hamza Poncet, 20 ans, a déjà été condamné en décembre 2017, à quatre mois de prison avec sursis et révocation d’un sursis antérieur pour un “refus d’obtempérer aggravé par la mise en danger d’autrui et conduite d’un véhicule à moteur malgré la suspension du permis de conduire”.

Le jour des faits, ce manutentionnaire en intérim avait heurté à une vitesse évaluée à 180 km/h le chef Pascal Guldenfels qui procédait avec son binôme à un contrôle. Au guidon de sa Yamaha R6 débridée d’environ 120 CV, une moto de piste de près de 13000 €, il avait pu continuer sa route et avait pris la fuite.

Le préfet de l’Ain et la colonelle Guillaume dans la salle

L’adjudant Pascal Guldenfels, et son binôme Jean-Baptiste, qui étaient présents tous deux en tenue de cérémonie, ont témoigné à la barre de même que Corinne, l’épouse de “Gus”.

Présence exceptionnelle dans la salle, celle d’Arnaud Cochet, le préfet de l’Ain. La colonelle Florence Guillaume, commandant du groupement de l’Ain, a assisté à l’audience. Elle était accompagnée du chef d’escadron Christophe Meneaux, commandant de la compagnie de Belley,  et du capitaine Arnaud Prenveille, commandant de l’escadron de sécurité routière. Le chef de la BMO de Belley, son adjoint et plusieurs motocyclistes avaient également tenu à être présents pour soutenir “Gus” et “JB” dans cette nouvelle épreuve.

D.C

A voir également

Mercato des généraux: le détail des mouvements estivaux

Le "mercato" des généraux est désormais finalisé. Leurs prochaines affectations sont connues. A ce stade, ce sont 35 généraux qui vont bouger au cours de l'été. Le point sur ces mouvements.

Un commentaire

  1. 1/2 satisfaction pour la peine prononcée à l’encontre de ce délinquant (en souhaitant qu’elle soit accomplie en totalité)
    Caractère solennel donné par la présence des prefet et commandant qui témoignent de la prise en compte et de l’accompagnement des personnels de la gendarmerie gravement touchés dans le cadre de leurs missions.
    C’est de soutien qu’ont besoin les acteurs de 1er plan de nos forces de l’ordre.
    Respect et félicitations au gendarme qui a réussi à se reconstruire grâce au programme mis en place, dont il a su s’emparer avec ténacité et courage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *