dimanche 27 septembre 2020
Accueil / A la Une / Feu vert pour la nouvelle gendarmerie de Bitche (Moselle)
(Photo/SD/L'Essor).

Feu vert pour la nouvelle gendarmerie de Bitche (Moselle)

La construction d’une nouvelle caserne de Gendarmerie à Bitche (Moselle) va se concrétiser. Le ministre de l’Intérieur a enfin donné son aval.

Le projet était dans les cartons depuis au moins dix ans. La construction de cette nouvelle caserne sur le site du 4e régiment de cuirassiers (dissous en 1997) est désormais “dans les tuyaux”.

[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d7759.737946806248!2d7.425743246520304!3d49.053404839446976!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x479681fcd3758083%3A0xc26f8a4204cb7c7d!2sRue+du+G%C3%A9n%C3%A9ral+Stuhl%2C+57230+Bitche!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1560929901564!5m2!1sfr!2sfr&w=600&h=450]

Le bâtiment devrait regrouper en face de l’espace René-Cassin les brigades de Lemberg, Volmunster et Bitche.

Lire aussi sur L’Essor: Au cœur des logements vétustes de la Gendarmerie (vidéo)

Christophe Salin, le sous-préfet de l’arrondissement de Sarreguemines, a présenté le projet à la presse ce lundi, rapporte le Républicain Lorrain.

Cette nouvelle caserne résulte d’une réorganisation de la gendarmerie dans le canton de Bitche”, a expliqué le représentant de l’Etat. Mais “il donnera  aussi du sens à la modernisation des équipements et de son activité”.
Le maire de Bitche Gérard Humbert a rappelé la chronologie du dossier. En 2012, la direction de la gendarmerie avait souhaité regrouper les secteurs de Volmunster, Lemberg, et Bitche.
Dès 2015, la ville a souhaité mettre un terrain à disposition“, a précisé l’édile. Ce terrain, avait été évalué à 216.500 euros par le service des Domaines. Mais finalement, le conseil municipal a décidé de le remettre pour l’euro symbolique à l’organisme qui va gérer la construction.

Début des travaux dans un an

Le colonel Nicolas Philippotin, commandant du groupement de la gendarmerie de la Moselle, a lui aussi fait l’historique de ce dossier dont l’origine date de 2006.

“Les petites casernes actuelles ne sont plus en mesure de répondre à ces besoins de service public. Si l’on veut que le territoire reste attractif et avoir des gendarmes de qualité, il faut aussi les loger correctement” 

Selon lui, les les travaux devraient commencer d’ici un an .

Le coût du projet est de 4,4 millions d’euros.

 

Crowdfunding campaign banner

Un commentaire

  1. Retraite

    Enfin un colonel qui reconnaît que les petites casernes ne sont plus en mesure de répondre aux besoins du service publique.
    Je me demande alors pourquoi on continue parfois à en inaugurer. Heureusement, ce n’est pas le cas à Bitche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *