lundi 1 mars 2021
Accueil / A la Une / Fausse cagnotte pour les gendarmes tués à Saint-Just : attention à l’arnaque!
De fausses cagnottes pour les gendarmes tués à Saint-Just ont été signalées à Ambert (Photo : Pixabey).
De fausses cagnottes pour les gendarmes tués à Saint-Just ont été signalées à Ambert (Photo : Pixabey).

Fausse cagnotte pour les gendarmes tués à Saint-Just : attention à l’arnaque!

Attention à l’arnaque à la fausse cagnotte en faveur des gendarmes tués à Saint-Just ! La Gendarmerie du Puy-de-Dôme met en garde sur son compte Facebook.

Des habitants d’Ambert et de ses environs ont signalé la présence de faux gendarmes. Ils prétendent récolter des fonds de solidarité pour les militaires abattus à Saint-Just dans la nuit du 22 au 23 décembre. Lors de cette tuerie, la Gendarmerie a perdu trois des siens. Il s’agit du brigadier Arno Mavel, 21 ans. De l’adjudant Rémi Dupuis, 37 ans, et le lieutenant Cyrille Morel, 45 ans. Arno Mavel était célibataire et sans enfant. Rémi Dupuis était pacsé et père de deux enfants, une fillette de 7 ans et un garçon de presque deux ans. Quant à Cyrille Morel, il laisse une épouse et deux enfants, une fille de 15 ans et un fils de 11 ans.

Une seule cagnotte ouverte pour les gendarmes de Saint-Just

Les faux militaires qui tentent de récolter frauduleusement des fonds “agissent par téléphone et promettent la visite de gendarmes pour récolter les dons, en échange d’un livre relatant l’histoire du drame”, explique la mairie sur son site internet.  En cas de doute, rappellent les vrais gendarmes, mieux vaut appeler le 17. Ou demander à voir la carte professionnelle de celui qui vous sollicite.

Lire aussi: Une cagnotte pour les familles des gendarmes victimes de la tuerie de Saint-Just

Pour rappel, une seule cagnotte est ouverte. Elle est accessible sur le site de la Fondation Maison de la Gendarmerie. Pour le reste, “nous demandons à celles et ceux ciblés par ces démarches de ne donner suite sous aucun prétexte”, indiquent les gendarmes.  La vigilance est donc de mise.

Crowdfunding campaign banner

Un commentaire

  1. LANDREAU PATRICK

    mais quelle honte !!! est-ce sur vous pouvez communiquer le lien officiel pour effectuer un don en ligne ? cela me semble important de “légaliser” ce genre d’opération. MERCI pour les familles des victimes de leur devoir. RIP.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.