lundi 6 avril 2020
Accueil / A la une / Extractions judiciaires: les premières missions des réservistes de la Gendarmerie en cours de planification
La réserve de Martinique se renforce (Ph: M.GUYOT/ESSOR).
La réserve de Martinique se renforce (Ph: M.GUYOT/ESSOR).

Extractions judiciaires: les premières missions des réservistes de la Gendarmerie en cours de planification

Info L’Essor – Le commandement des réserves est en train de planifier leurs premières missions. Une trentaine de réservistes de la Gendarmerie vont épauler d’ici quelques semaines l’administration pénitentiaire pour les extractions judiciaires.

Ce petit coup de pouce doit permettre de réduire le taux des “impossibilités de faire”. Faute d’escorte, la justice doit parfois faire l’impasse sur la présentation de détenus. Décidé en 2010, le transfert de la mission des extractions judiciaires à l’administration pénitentiaire s’est fait dans la douleur. Huit ans plus tard, l’Union syndicale des magistrats (USM) s’était ainsi fendue à la rentrée d’un livre blanc. Le document dénonçait les ratés de la réforme. “Trop d’affaires sont renvoyées pour le seul motif de non exécution de l’extraction, désorganisant les audiences et renforçant pour les justiciables le sentiment insupportable d’inefficacité de la justice”, relevait-elle.

Lire aussi sur L’Essor: Des escortes de détenus toujours à la charge des gendarmes et des policiers : la décision qui passe mal

Convention pour les réservistes signée début septembre

Le renfort de réservistes de la Gendarmerie est en chantier depuis quelques mois. Le projet a débouché sur une convention, signée le 2 septembre entre la direction générale de la Gendarmerie et le ministère de la Justice. Ce document prévoit l’assistance des réservistes dans treize départements (1). Parmi ces derniers, des territoires sous la compétence des directions interrégionales des services pénitentiaires de Lyon et de Rennes jugés en souffrance.

L’aide des réservistes aux escortes est toutefois soigneusement délimitée. Selon nos informations, le commandement des réserves a sélectionné pour cette mission d’anciens gendarmes ayant déjà effectué ce type de mission. Le transfèrement reste une opération délicate où l’agent doit conserver rigueur et vigilance malgré la monotonie du transport. L’aide des réservistes, planifiée un mois à l’avance, sera enfin bornée aux extractions de niveau un, les moins dangereuses.

Les administrations concernées se sont bien gardées pour le moment de communiquer sur ce sujet sensible. Le coup de main des réservistes pour les extractions judiciaires a en effet un petit air de retour en arrière. La mission était dévolue, avant le transfert à la pénitentiaire, à des policiers et gendarmes. La préparation du coup de pouce des réservistes a d’ailleurs déjà suscité la colère du syndicat national pénitentiaire Force ouvrière. L’organisation syndicale, qui dénonce la “sous-évaluation d’effectifs pour mener à bien cette mission”, y voit un “manque de gratitude pour les agents pénitentiaires qui œuvre au quotidien dans des conditions compliquées”.

Gabriel Thierry.

(1) Les départements concernés: Ain, Allier, Calvados, Côte-d’Or, Finistère, Haute-Savoie, Ille-et-Vilaine, Loire, Maine-et-Loire, Morbihan, Pyrénées-Orientales, Sarthe et Savoie.

4 Commentaires

  1. Bruno LE GALL

    Où vont-ils trouver l’argent, car aujourd’hui il n’y a plus d’argent pour les missions de réserve. Nos missions en centre val de loire sont toutes annulées pour cause de budget pour le mois de novembre. La réserve opérationnelle est soit disant une partie intégrante de la gendarmerie nationale…..Mais sans argent ce n’est rien

    • Jean-Marc COUTAREL

      Quels sont les 13 departements concernés ?

      • Gabriel Thierry

        Bonjour,
        L’article a été mis à jour avec la précision.

    • Retraite

      C’est l’administration pénitentiaire qui va payer. C’est une excellente nouvelle pour les réservistes qui ont envie de travailler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *