lundi 21 septembre 2020
Accueil / A la Une / Engagement sans faille et perspectives des gendarmes (édito)
Les gendarmes du Psig Sabre de Palaiseau participent aux contrôles du respect du confinement. (Photo L.Picard / L'Essor)
Les gendarmes du Psig Sabre de Palaiseau participent aux contrôles du respect du confinement. (Photo L.Picard / L'Essor)

Engagement sans faille et perspectives des gendarmes (édito)

Quelques réflexions, en ce quinzième jour de confinement général -sauf exceptions- de la population française, pour cause de coronavirus. Les gendarmes font justement partie de ces exceptions !

Loin d’être en télétravail sur leurs tablettes, ils sont déployés partout, comme ils ne l’ont, peut-être, jamais été. L’application de la directive européenne limitant leur temps du travail attendra donc encore un peu !

Les gendarmes sur tous les fronts

Les français confinés attendent, avec plus ou moins de résignation, de pouvoir retrouver leur droit d’aller et de venir. Les gendarmes ne doivent pas s’attendre à ce que la fin de ce confinement -sans doute courant mai ? –  leur permette de souffler et de prendre tous leurs jours de récupération. Car l’activité générale, à l’évidence, ne reprendra que progressivement, qu’il faudra certainement tester toute reprise de travail dans des locaux ouverts, isoler les cas douteux, et donc instaurer de nouveaux contrôles. Et qui dit contrôles dit mobilisation pour les gendarmes.

Autre différence entre les français en général et les gendarmes en particulier : en général les couples sont confinés ensemble, en famille, alors que les gendarmes – en particulier les officiers, célibataires géographiques pour 30% d’entre eux – sont plus souvent séparés géographiquement.

Les gendarmes, une fois de plus, sont sur tous les fronts: ils doivent verbaliser, voire intercepter, les récalcitrants du confinement, au risque (encore accru) de se faire agresser. Le crachat est d’ailleurs devenu une arme par destination. On leur demande, de plus, de faire face avec plus d’énergie à la forte recrudescence des violences conjugales, comme l’indique la feuille de route du ministre de l’Intérieur.

Lire aussi: La nouvelle arme des gendarmes pour lutter contre les violences conjugales

Cette forte mobilisation ne touche pas que les gendarmes. Les policiers, les pompiers, la sécurité civile, les policiers municipaux le sont aussi. Tous les professionnels de la santé encore plus ! Et beaucoup d’autres professionnels aussi. Mais L’Essor est là pour dire et illustrer cette mobilisation des gendarmes. Et pour réclamer avec eux qu’ils ne soient pas oubliés… dans la distribution de masques de protection, par exemple !

La Gendarmerie sera toujours là

Plusieurs milliers de Français vont mourir ; plusieurs dizaines de milliers d’entreprises vont disparaître ; la Gendarmerie sera toujours là, utile et nécessaire à la protection des citoyens, forte de ses principes et de sa militarité, appréciée de l’opinion publique, et fière d’être au service de tous.

Et L’Essor continuera a être au service de tous les gendarmes, confinement de sa redaction, ou pas ; défaillance de certains de ses fournisseurs ou pas. D’ailleurs, sur le mois écoulé, le nombre de visiteurs est resté stable, par rapport à février, aux alentours de 500.000 visites sur lessor.org.

Alain Dumait

Crowdfunding campaign banner

8 Commentaires

  1. Person

    Chantant ensemble notre elle Marseillaise

  2. Fabrice

    Sans masques, ni gants. Cette opération va laisser des traces et ébranle la confiance dans le commandement:
    https://blog.francetvinfo.fr/police/2020/04/01/du-controle-des-mesures-de-confinement-par-les-forces-de-lordre.html

    Une mesure liberticide est du coup positivement mise en avant par l’exécutif:
    https://www.lefigaro.fr/flash-actu/coronavirus-edouard-philippe-evoque-un-tracking-volontaire-20200401

    Pour votre bien, évidemment…

  3. Bbel

    La France produit des attestations et des contraventions. Misère…

  4. Paul Bismuth

    Les laborantins de la gendarmerie nationale aussi sont sur le front du COVID-19:
    https://operationnels.com/2020/04/03/gendarmerie-mission-inedite-pour-labunic/

  5. Papy zoulou

    473 gendarmes sont testés positifs au COVID-19 et 1 900 sont soupçonnés donc confinés chez eux:
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/04/26/473-gendarmes-testes-positifs-au-coronavirus-21103.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *