jeudi 6 mai 2021
Accueil / A la Une / Elodie Clouvel et Valentin Belaud à la Réunion avec les JO en tête
Elodie Clouvel et Valentin Belaud, s'entraînent à la Réunion pour se retrouver dans les meilleures conditions. (Crédit-photo : O'Sport)
Elodie Clouvel et Valentin Belaud, s'entraînent à la Réunion pour se retrouver dans les meilleures conditions. (Crédit-photo : O'Sport)

Elodie Clouvel et Valentin Belaud à la Réunion avec les JO en tête

Actuellement en stage à La Réunion, Elodie Clouvel et Valentin Belaud entament la dernière ligne droite de leur préparation avant les Jeux Olympiques de Tokyo, l’été prochain.

L’or olympique, ils en rêvent toutes les nuits. Elodie Clouvel et Valentin Belaud, respectivement lieutenante et maréchal des logis au sein de la Gendarmerie nationale, sont actuellement dans la dernière ligne droite de leur préparation pour obtenir leur quête ultime : décrocher la plus belle des médailles aux prochains Jeux Olympiques de Tokyo.

C’est sur l’île de La Réunion que les deux spécialistes du pentathlon moderne ont posé leurs valises pour deux semaines de stage. “Ici, à la Réunion, nous retrouvons un climat humide et chaud que nous devrions avoir à Tokyo”, explique Sébastien Deleigne, entraîneur national, sur la chaîne réunionnaise O’tv. Les deux athlètes enchaîneront ensuite avec une Coupe du monde en Hongrie fin mars, deux autres en Bulgarie, la finale en Corée du Sud, les Mondiaux de Minsk en juin et les JO de Tokyo en août.

Lire aussi : 14 médailles pour les gendarmes aux jeux mondiaux militaires

Complémentaires dans la vie et dans le sport

Les deux athlètes de haut niveau de la Gendarmerie nationale et de l’Armée des Champions ont l’habitude de s’entraîner ensemble sur les installations du Centre Nationale des Sports de la Défense (CNSD). Ils incarnent également, depuis plusieurs années, le couple qui domine le pentathlon moderne tricolore. “C’est génial de s’entraîner avec Valentin. Il me tire vers le haut, c’est une force en plus. On s’entraîne tous les deux différemment mais on est complémentaires”, ajoute Elodie Clouvel à la chaîne réunionnaise. Depuis sa médaille d’argent aux JO de Rio en 2016, elle caracole en tête des bilans mondiaux. Valentin Belaud, lui, a décroché son second titre de champion du monde en 2019.

Elodie Clouvel et Valentin Belaud, stars du pentathlon moderne, font aussi partie de la Gendarmerie nationale. (Crédit-photo : L'Essor)
Elodie Clouvel et Valentin Belaud, stars du pentathlon moderne, font aussi partie de la Gendarmerie nationale. (Crédit-photo : L’Essor)

Une promesse de conquérir ensemble l’or olympique

Même si la saison 2020 a été tronquée par la crise sanitaire, Elodie Clouvel et Valentin Belaud sont plus que jamais favoris pour former, en août prochain, le couple en or du pentathlon moderne.  “On met en place tout un écosystème autour de nous pour y arriver”, rappelle Valentin Belaud. Le double champion du monde rappelle d’ailleurs que cette promesse, de décrocher ensemble l’or olympique, a été faite “lors de la cérémonie de clôture des JO de Rio, dans le stade Maracaña”“On s’est juré, tous les deux, qu’à la prochaine flamme olympique, on irait chercher deux médailles d’or”.

Franck Seguin

Crowdfunding campaign banner

2 Commentaires

  1. Retraite

    Reste à voir si c’est pendant le temps de travail ou pendant les temps de repos ou de permission. Si c’est pendant le temps de travail, ils auront droit à une pension d’ivalidite en cas de blessure. Si c’est pendant les temps de repos ou de permission, bravo, il n’y a rien à dire. En tout état de cause, le contribuable n’a pas à payer des gendarmes pour faire de la compétition pendant le temps de travail.

    • palombe

      Bonjour,

      Elodie Clouvel et Valentin Belaud,qui s’illustrent tous les deux dans les épreuves difficiles du pentathlon moderne (escrime,tir,équitation,course à pied,natation),donnent une excellente image de la Gendarmerie nationale en France et à l’international.
      Je n’en dirai pas autant du retraité (dont la retraite est payée par le contribuable,y compris le gendarme sportif de haut niveau) qui se sert de “L’Essor” depuis plusieurs années pour y déverser son aigreur…
      Bonne chance à Elodie et à Valentin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.