mardi 23 juillet 2019
Accueil / A la une / Disparition de Mathieu Caizergues : le parquet veut poursuivre pour homicide involontaire ses deux accompagnateurs
Mathieu Caizergues (Photo DR)

Disparition de Mathieu Caizergues : le parquet veut poursuivre pour homicide involontaire ses deux accompagnateurs

Rebondissement dans l’enquête sur la disparition de Mathieu Caizergues.

En effet, quelques jours après la déclaration de décès officiel par le parquet du jeune gendarme mobile de Saint-Amand Montrond qui aurait fêté ses 25 ans ce 26 juin, le procureur de la République de Saint-Denis vient de demander au juge d’engager de nouvelles poursuites pour “homicide involontaire” à l’encontre des deux randonneurs qui accompagnaient le jeune militaire en juin 2017. Il s’agit d’un gendarme, muté depuis et du mari d’une gendarme.

Selon le site Clicanoo du Journal de l’île de la Réunion qui détaille l’affaire, le magistrat a délivré un réquisitoire supplétif au juge d’instruction qui était saisi d’une information ouverte pour “non assistance à personne en danger“. Celui-ci a désormais la possibilité de mettre en examen les deux randonneurs pour “homicide involontaire“.

Le journal de l’île de la Réunion révèle que les enquêteurs de la section de recherches ont bouclé leurs investigations et que la dernière commission rogatoire demandée par le juge est “rentrée”.

Lire aussi sur l’Essor : Gendarme disparu à la Réunion : un gendarme et le mari d’une gendarme en garde à vue

 

A voir également

Jacques Witkowski

Jacques Witkowski, nouveau préfet de l’Hérault est un ancien officier de Gendarmerie

Le nouveau préfet de l'Hérault, Jacques Witkowski, est un ancien officier de Gendarmerie. Il était directeur de la Sécurité civile et à ce titre patron des sapeurs-pompiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *