mardi 29 septembre 2020
Accueil / A la Une / Deux SR de la Gendarmerie enquêtent sur le vol d’armes à Istres
Reportage sur les Techniciens en identification criminelle de la Gendarmerie (Photo Matthieu Guyot l'Essor)

Deux SR de la Gendarmerie enquêtent sur le vol d’armes à Istres

Les sections de recherche (SR) de la gendarmerie de l’Air et de la gendarmerie des Bouches-du-Rhône sont chargées de l’enquête sur le vol d’armes commis sur la base de l’armée de l’air à Istres (Bouches-du-Rhône). Jusqu’à 60 gendarmes sont donc activement mobilisés sur cette enquête.

Le vol de quatre caisses militaires contenant des armes de poing et d’épaule ainsi que des chargeurs, a été constaté le mercredi 21 septembre par un militaire affecté au fret sur la base aérienne. Selon les premiers éléments de l’enquête, les armes ont été volées dans les quatre jours qui précédaient.

Vol d’armes “en bande organisée”

Les quatre suspects ont été mis en examen pour vol d’armes « en bande organisée » et écroués lundi soir. Parmi eux, un caporal-chef en charge du fret et ayant, à ce titre, accès au lieu sécurisé de stockage des armes.

« Au cours de leurs auditions, trois des quatre gardés à vue ont reconnu leur participation aux faits », selon le procureur de Marseille, Xavier Tarabeux. “Certaines armes volées” ont d’ores et déjà été rendues “inutilisables” grâce aux pièces de sécurité retrouvées en perquisition par les enquêteurs spécialisés de la gendarmerie, a encore souligné le magistrat.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *