jeudi 28 mai 2020
Accueil / A la une / Deux gendarmes mobiles sauvent un homme victime d’une crise cardiaque dans un supermarché de Montbéliard
Les gendarmes mobiles patrouillaient sur le secteur de Montbéliard quant un commerçant les a alerté. Photo d'illustration (GT/L'Essor)
Les gendarmes mobiles patrouillaient sur le secteur de Montbéliard quant un commerçant les a alerté. Photo d'illustration (GT/L'Essor)

Deux gendarmes mobiles sauvent un homme victime d’une crise cardiaque dans un supermarché de Montbéliard

Deux gendarmes mobiles de Dole, en renfort à Montbéliard, dans le Doubs, ont pu réanimer, mercredi 8 avril, un octogénaire victime d’un malaise cardiaque.

Peu avant 9h, ce mercredi matin, une équipe de l’escadron de gendarmerie mobile 46/7 de Dole patrouille dans les rues de Montbéliard. Alors qu’ils passent aux abords d’un supermarché, un homme les interpelle en se précipitant vers leur véhicule. C’est le gérant du Super U. Une personne âgée vient, semble-t-il, de faire un malaise à l’entrée du magasin.

Massage cardiaque et défibrillateur

Immédiatement, les militaires mettent en œuvre les gestes appris lors de leur instruction au secourisme en attendant l’arrivée des secours. L’un d’eux découpe les vêtements de la victime et entame un massage cardiaque. L’autre récupère un défibrillateur disponible dans la surface commercial et le met en place. Après plusieurs minutes d’effort, ils parviennent à ramener l’homme de 84 ans à la vie.

Les gendarmes mobiles utilisent leur “kit Covid”

Les patrouilles de gendarmerie sont équipées d'un kit covid-19, comprenant notamment des gants et des masques de protection. (Illustration - LP/L'Essor)
Les patrouilles de gendarmerie sont équipées d’un kit covid-19, comprenant notamment des gants et des masques de protection. (Illustration – LP/L’Essor)

Au préalable, les gendarmes ont pris soins de s’équiper grâce au kit Covid-19 mis à leur disposition. Ce dernier comprend des masques de protection, des gants et du gel ou de la solution hydroalcoolique. Des produits de désinfection pour les véhicules sont également disponibles mais restent généralement à l’unité. Une précaution qui s’avèrera fort utile. En effet, après la prise en charge et le transport de l’octogénaire à l’hôpital, les sapeurs-pompiers ont alerté les gendarmes, de sa potentielle infection au Covid-19.

Lire aussi: Oui, les gendarmes peuvent bien porter des masques de protection, mais…

Pour en avoir le cœur net, des tests ont d’ailleurs été réalisés sur le patient, transféré à l’hôpital Nord Franche-Comté de Trévenans, près de Belfort. En attendant, comme le souligne France Bleu, les deux gendarmes sauveteurs d’un jour -qui n’avaient pas pratiqué de bouche à bouche- ont été placés en confinement par mesure de précaution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *