dimanche 18 avril 2021
Accueil / A la Une / Des titres mais pas de minima pour Fantine Lesaffre et Charlotte Bonnet
Fantine Lesaffre n'a pas encore réalisé les minima pour les Jeux olympiques de Tokyo. (Crédit-photo : DR)
Fantine Lesaffre n'a pas encore réalisé les minima pour les Jeux olympiques de Tokyo. (Crédit-photo : DR)

Des titres mais pas de minima pour Fantine Lesaffre et Charlotte Bonnet

Malgré des titres, les nageuses Charlotte Bonnet et Fantine Lesaffre n’ont pas réalisé les minima qualificatifs pour les Jeux olympiques de Tokyo.

La nageuse et gendarme Charlotte Bonnet est passée tout près d’une qualification pour les JO de Tokyo. Cela s’est joué à deux centièmes précisément. La maréchale des logis-chef Bonnet, membre de l’armée des champions depuis 2014, a failli réaliser les minima lors des derniers championnats de France à Saint-Raphaël. Sur 200 mètres nage libre, la Niçoise a même longtemps été sur les bases du record de France. Si elle décroche un titre de championne de France en 1’56”65, elle échoue d’un rien pour valider d’ores et déjà son billet pour les JO. Mais ce n’est que partie remise. “Il m’a manqué deux petits centièmes mais la forme revient et ça, ça fait plaisir!” explique Charlotte Bonnet qui, sur le 100m nage libre, avait obtenu la médaille d’argent la veille.

Trois titres de plus pour Fantine Lesaffre

De son côté, Fantine Lesaffre, également engagée au sein de la Gendarmerie au grade de maréchal des logis, a été sacrée championne de France à trois reprises durant ces championnats. Hélas, sur ces deux distances de prédilection, le 200m et le 400m quatre nages, elle n’a pas réussi à réaliser les minima olympiques pour Tokyo. “Ce n’était pas mes meilleurs championnats mais j’ai appris beaucoup sur moi et j’en retire pas mal de leçons! Je suis quand même fière d’avoir pu ramener trois titres”,  précise Fantine Lesaffre.

Charlotte Bonnet, une nageuse d'exception devenue gendarme par vocation (Crédit photo : capture Twitter Gendarmerie Nationale)
Charlotte Bonnet, une nageuse d’exception devenue gendarme par vocation (Photo : capture Twitter Gendarmerie Nationale)

Lire aussi: Les 17 sportifs de haut niveau de la Gendarmerie nationale: réponses à 5 questions

Première compétition depuis 10 mois

Fantine Lesaffre et Charlotte Bonnet bénéficient du statut de sportif de haut niveau au sein de la Gendarmerie. Elles sont affectées au Centre National des Sports de la Défense (CNSD). Elles ont d’ailleurs toutes les deux brillé aux derniers Jeux mondiaux militaire de 2019. Fantine Lesaffre y avait remporté deux médailles d’or sur ses distances de prédilection, tandis que Charlotte Bonnet avait obtenu le bronze sur le 100m nage libre.

Lire aussi: 14 médailles pour les gendarmes aux jeux mondiaux militaires

Privées de compétitions depuis dix mois, les nageuses françaises, titrées également à plusieurs reprises sur le plan international, devrait prochainement réaliser les minima pour Tokyo. Sur leurs distances respectives, elles représenteront de réelles chances de médaille dans le camp français. Avant cela, elles participeront aux championnats d’Europe de Budapest en mai prochain.

Franck Seguin

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.