mercredi 25 novembre 2020
Accueil / A la Une / Des naturistes sur les traces de Louis de Funès
Louis de Funès, à la recherche des naturistes dans le film Le gendarme de Saint-Tropez. (DR)
Louis de Funès, à la recherche des naturistes dans le film Le gendarme de Saint-Tropez. (DR)

Des naturistes sur les traces de Louis de Funès

Comme un pied de nez au maréchal des logis-chef Cruchot, interprété en 1964 par Louis de Funès dans la comédie devenue culte Le Gendarme de Saint-Tropez, des naturistes vont visiter l’exposition dédiée à l’acteur, actuellement visible à la Cinémathèque de Paris.

Cette fois, ce seront donc les nudistes eux-mêmes qui partiront à la chasse au Louis de Funès. C’est une association naturiste parisienne qui propose cette sortie à ces membres. Programmée le dimanche 13 septembre 2020, la visite ne pourra accueillir que peu de personnes. Les inscriptions ouvriront le 26 août. Avis aux amateurs.

Nus, mais masqués

Attention, prévient l’association. Si, pour cette fois, les vêtements ne seront pas de rigueur, les visiteurs ne pourront toutefois pas venir intégralement nus. Crise sanitaire oblige, le masque sera obligatoire pour pénétrer dans la Cinémathèque.

Pas envie de faire tomber le short? Rassurez-vous, l’exposition, ouverte depuis le 15 juillet, reste bien entendu accessible à tous jusqu’à sa mutation d’office le 31 mai 2021.

Lire aussi: Saint-Tropez: la brigade du maréchal des logis-chef Cruchot se transforme en musée

“L’ennemi est supérieur en nombre, rusé, attentif et bien organisé!” En 1963, lors du tournage du Gendarme de Saint-Tropez, le Préfet du Var interdit le naturisme. Jean Girault, le réalisateur et coscénariste du film, imagine alors Louis de Funès, alias Ludovic Cruchot, organiser un coup de filet retentissant. Objectif pour le gendarme: satisfaire son supérieur et obtenir son avancement. Mais les “cul-nus”, installés sur la plage de Pampelonne, donneront évidemment du fil à retordre aux militaires.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.